Patinage de vitesse sur longue piste – Championnats du monde par distance sprint

« C’est mon meilleur 500 m depuis novembre » – Laurent Dubreuil

DubreuilLaurent2017
Photo Twitter/Patinage de vitesse Canada 
Laurent Dubreuil

Montréal, 3 mars 2018 (Sportcom) – Seul représentant canadien aux Championnats du monde par distance sprint de patinage de vitesse sur longue piste, Laurent Dubreuil pointe en 13e place au classement cumulatif après deux courses, à Changchun, en Chine, samedi.

« À cette compétition, ce ne sont pas les rangs des distances individuelles qui sont importants, mais le temps cumulatif. Je voulais faire un top-10 à la première journée et je suis 13e. C’était ambitieux considérant que je ne sois pas à mon meilleur niveau depuis deux ou trois mois. En général, je suis très content de mes courses et d’avoir lancé le tout avec un très bon 500 m », a fait savoir le Québécois.

Le Lévisien a d’abord enregistré un chrono de 35,07 s, avec un retard de 0,18 seconde sur le plus rapide du jour, le champion olympique norvégien Havard Holmefjord Lorentzen (34,89 s). Le Japonais Daichi Yamanaka (+0,03 seconde) occupe le deuxième rang et le Chinois Gao Tingyu (+0,05 seconde) est troisième.

« C’est mon meilleur 500 m depuis novembre. Je suis 10e, mais très, très, très près du haut du classement. Je suis à 19 centièmes de seconde de la victoire. Si on m’enlevait un dixième, j’étais 4e et, si on m’ajoutait un dixième, je restais 10e. Il n’y avait personne de proche en arrière de moi. J’ai fait un temps plus vite qu’aux Olympiques sur une glace clairement plus lente. Il y a très peu de gars qui ont fait ça. La plupart étaient beaucoup plus lents. J’ai même battu le médaillé d’argent de Pyeongchang », a dit Dubreuil, 18e de cette épreuve en Corée du Sud.

Au 1000 m, le temps de 1 min 11,04 s de Dubreuil l’a classé en 17e place. Il a accusé un retard de 2,07 secondes sur le champion olympique néerlandais Kjeld Nuis (1 min 8,97 s). Kai Verbij (+0,25 seconde), un autre porte-couleurs des Pays-Bas, est troisième tandis que le Norvégien Havard Holmefjord Lorentzen (+0,24 seconde) est deuxième. Ce dernier avait remporté l’argent en Corée du Sud il y a une semaine.

« Ç’a été beaucoup plus difficile. J’ai complètement manqué de jambes dans le dernier tour. J’avais un très bon départ sur 200 m et un 600 m acceptable, mais j’ai eu une casse énorme entre les deux tours, a analysé le Canadien. C’était un peu moins bon qu’aux Olympiques. On va se reprendre demain pour faire un autre bon 500 m et un meilleur 1000 m. »

Aux Jeux olympiques, Laurent Dubreuil avait pris le 25e échelon dans cette épreuve. Un morceau de sa lame s’était dilaté, ce qui avait nui à la stabilité de son patin.

« On a réparé cette petite partie. J’ai un entraîneur ici, mais le technicien de l’équipe canadienne n’est pas là vu que je suis le seul patineur. J’utilise mes lames de rechanges tout le week-end parce qu’elles n’ont jamais cassé. Je me dis qu’elles doivent être plus solides et mes lames normales sont devenues celles de rechange. Je n’ai pas eu de problème aujourd’hui ! »

Les mêmes distances seront présentées une seconde fois dimanche pour déterminer le classement final de ces résultats cumulatifs.