Patinage artistique – Championnats du monde

Les couples québécois n’accèdent pas au programme libre

2017-2018_Court_SeguinBilodeau
Photo Facebook/Patinage Canada 
Julianne Séguin et Charlie Bilodeau, programme court

Montréal, 21 mars 2018 (Sportcom) – Neuvième aux Jeux olympiques de Pyeongchang, le couple formé de Julianne Séguin et Charlie Bilodeau a connu une journée difficile sur la patinoire de Milan, en Italie. Les patineurs québécois se sont classés 22es au terme du programme court aux Championnats du monde de patinage artistique et ne se sont pas qualifiés pour le programme libre.

Également en action en couple, Camille Ruest et Andrew Wolfe les ont devancés pour finir au 18e rang.

Le duo composé de Séguin et Bilodeau, qui présentait son programme court sur la version de Lorde de la chanson Everybody Wants to Rule the World, du groupe britannique Tears for Fears, a récolté 55,68 points. Celui de Ruest et Wolfe a quant à lui obtenu une note de 59,98 pour son interprétation du tango Oblivon d’Astor Piazzola. Les 16 premiers couples se qualifiaient pour le programme libre.

« Nous pouvons être fiers de notre saison. Nous avons dû nous adapter à plusieurs situations et aux blessures. C’est certain qu’aujourd’hui, ce n’était pas un bon programme et la saison morte arrive rapidement pour nous, mais c’était une journée qui nous servira d’apprentissages et nous allons garder la tête haute », a commenté Séguin, de Longueuil, qui est tombée à deux reprises durant ce programme.

« Nous continuons à nous battre et nous restons concentrés sur nos objectifs qui sont de patiner de mieux en mieux chaque fois », a rétorqué Bilodeau, de Trois-Pistoles.

La première participation de Ruest et Wolfe à des Championnats du monde chez les seniors s'est avérée être toute une aventure. Wolfe a dû se procurer de nouveaux patins pour lui permettre de participer à l’événement puisque ses bagages ont été égarés durant ses déplacements jusqu’en Italie. Il a donc patiné avec une nouvelle sorte de lame à laquelle il n’était pas habitué du tout.

« J’ai été très préoccupé par le fait que je ne pourrais peut-être pas monter sur la glace aujourd’hui (mercredi), car je n’avais pas de patins. Ç’a été très stressant! Dès que j’ai reçu des bottines de patins et des lames, la confiance est revenue et je savais que je pourrais y arriver malgré tout », a expliqué Wolfe, originaire de Calgary.

« Tu as été impressionnant! » lui a répondu sa partenaire rimouskoise.

« Ça ne s’est pas passé comme nous le désirions avec tout ce qui est arrivé, mais pour la portion du patinage, je crois que nous sommes fiers de ce que nous avons accompli et c’est une bonne référence parce que nous savons maintenant que nous sommes capables de faire un bon programme court sous autant de pression et face à de multiples obstacles », a ajouté Wolfe qui espère maintenant récupérer ses bagages dans les prochains jours.

Le couple canadien formé de Kirsten Moore-Towers et de Michael Marinaro (70,49 points) a fini 10e et présentera son programme libre jeudi. Les Allemands Aljona Savchenko et Bruno Massot (82,98 points) mènent provisoirement la compétition. Les Russes Evgenia Tarasova et Vladimir Morozov (81,29 points) sont deuxièmes et les Français Vanessa James et Morgan Cipres (75,32 points) pointent au troisième rang.