Boxe – Jeux du Commonwealth

Quatre médailles de bronze remportées par les Québécois

AubinBoucherSabrina20165
Photo Boxe Canada 
Sabrina Aubin-Boucher (rouge)

Montréal, 13 avril 2018 (Sportcom) – Sabrina Aubin-BoucherTammara ThibeaultHarley-David O’Reilly et Eric Basran ont tous les quatre récolté la médaille de bronze en boxe aux Jeux du Commonwealth de Gold Coast, en Australie.

Grâce à ses quatre médailles de bronze obtenues vendredi et à celle de Marie-Jeanne Parent remportée mercredi, le Canada a amélioré son total de trois médailles récoltées en boxe aux Jeux du Commonwealth de 2014, présentés à Glasgow, en Écosse.

Les quatre boxeurs québécois ont été défaits en demi-finale dans leur catégorie respective pour ainsi grimper sur la troisième marche du podium.

Aubin-Boucher, de Saint-Jean-sur-Richelieu, a perdu 4-1 en demi-finale face à l’Australienne Skye Nicolson dans la catégorie de 57 kg. Plus tôt cette semaine, la boxeuse de 33 ans avait remporté son combat de quart de finale par décision partagée 3-2 contre l’Écossaise Vikki Glover.

« J’étais préparée pour ce combat, mais je n’ai pas réussi à contre-attaquer et à la déranger autant que je le voulais. Elle a bien fait et c’est une très bonne boxeuse. J’ai perdu, mais je vais juste travailler encore plus fort », a commenté Aubin-Boucher.

Thibeault a quant à elle été vaincue par la Galloise Lauren Price, médaillée de bronze aux Jeux de Glasgow en 2014, par la marque de 5-0 en demi-finale. Lundi, la boxeuse de Shawinigan avait gagné son combat de quart de finale face à la Camerounaise Clotilde Essiane 3-2 par décision des juges.

« Ça aurait pu mieux aller, mais ce sont mes premiers Jeux majeurs. J’aurais aimé gagner ce combat, mais au bout du compte, j’ai eu du plaisir et je vais retourner au gym et travailler encore plus fort », a fait savoir Thibeault.

Du côté des hommes, Basran (56 kg), originaire de Vancouver, a subi la défaite face à Kurt Walker, de l’Irlande du Nord. Le combat s’est soldé par décision partagée des juges 3-2. Le champion canadien de 2017 avait signé deux victoires de 5-0 plus tôt cette semaine, éliminant Betero Aaree (Kiribati), en ronde des 16, et Zweli Dlamini (Swaziland) en quart de finale.

« C’était un combat très serré et ça aurait pu aller d’un côté comme de l’autre. Je me sentais un peu fatigué durant le combat sans savoir pourquoi. Peut-être est-ce un manque de repos. Je pense que j’aurais pu pousser plus et être un peu plus agressif, mais c’était une bonne expérience », a expliqué le Québécois d’adoption.

Chez les 81 kg, O’Reilly a lui aussi perdu sa demi-finale. Il s’est incliné 4-1 contre le représentant des Samoa Ato Plodzicki-Faoagali. Le Gatinois avait eu raison de Louis Cédric Olivier, de l’île Maurice, en ronde des 16, et était passé dans le carré d’as grâce à un forfait du Camerounais Ulrich Rodrigue Yombo en quart de finale.

De son côté, Thomas Blumenfeld est sorti vainqueur de son combat de demi-finale face au Ghanéen Jessie Lartey par la marque de 5-0 et accède donc à la grande finale dans la catégorie des 64 kg.

Le Magogois se mesurera au Namibien Jonas Jonas en finale samedi.