Para-athlétisme – Jeux du Commonwealth

Les Australiens brillent, Roy et Dupont cinquièmes

RoyDiane2016
Photo Matthew Murnaghan/Comité paralympique canadien 
Diane Roy

Montréal, 14 avril 2018 (Sportcom) – Après avoir respectivement remporté l’or et le bronze du 1500 m mardi, Alexandre Dupont et Diane Roy ont cette fois tous les deux terminé cinquièmes du marathon aux Jeux du Commonwealth de Gold Coast, en Australie.

Dupont a conclu le marathon masculin chez les T54 en 1 h 36 min 44 s, à 6 minutes 19 secondes du vainqueur, le favori local Kurt Fearnley (1 h 30 min 26 s). L’Australien, qui a été en tête durant la totalité de la course, a amélioré le record des Jeux du Commonwealth.

Dupont a conservé son cinquième rang tout au long de la course. Il accusait déjà un retard de 2 minutes 36 secondes à la mi-course.

« Je me sentais en pleine forme. L’Australien Kurt Fearnley et moi sommes partis en échappée. Malheureusement, à un tournant serré, Kurt a tourné un peu plus tôt que je m’y attendais et il a accroché ma roue avant, ce qui m’a fait virer sur le côté. J’ai réussi à finir les 38 kilomètres restant avec un fauteuil brisé. Ce n’était pas une super expérience, mais ça fait partie du jeu. »

Les Anglais John Smith et Simon Lawson ont complété le podium, terminant tous deux en un temps de 1 h 31 min 44 s. Le Britanno-Colombien Tristan Smyth a réussi son meilleur temps de la saison, finissant au pied du podium.

Au marathon féminin chez les T54, Roy a fréquenté les cinquième et sixième rangs tout au long de la course.

Elle a finalement terminé cinquième, en 1 h 50 min 13 s, dans le même temps que l’Anglaise Nicole Emerson, classée sixième.

« C’était un marathon difficile, mais un temps acceptable ! Le premier 15 km était très rapide, mais il y avait beaucoup de tournants et j’ai dû arrêter pour tourner parce que c’était trop serré. Je revenais sur les filles, mais à 10-11 km, il y a eu le pont. Ma montée n’était pas très bonne, alors je les ai perdues et je ne les ai jamais rattrapées ensuite. La deuxième partie du parcours était plus difficile et plus lente. À 30 km, j’avais très mal au cou et très hâte de terminer ! Je suis quand même contente de mon temps ! »

L’Australienne Madison de Rozario a pris la tête pour la deuxième moitié de la course et l’a remportée en 1 h 44 min 0 s. Sa compatriote Eliza Ault-Connell (1 h 44 min 13 s) l’a accompagnée sur le podium, terminant deuxième. L’Anglaise Jade Jones (1 h 44 min 20 s) a récolté le bronze.