Cyclisme sur route – Tour d’Italie et Emakumeen Bira

Woods dans le top-10 de la 14e étape du Tour d’Italie

Pilote Fortin 40e et Canuel 54e à la première étape de l’Emakumeen Bira

WoodsMichael2018-1
Photo Facebook/EF Education First-Drapac p/b Cannondale 


Montréal, 19 mai 2018 (Sportcom) – Michael Woods (EF Education First-Drapac p/b Cannondale) a pris le 10e rang de la 14e étape du Giro d’Italie, constituée d’une difficile ascension de Monte Zoncolan.

« Avant la course, il y avait un mélange de peur, de fatigue et de nervosité dans l’autobus de l’équipe. Tout le monde a une bonne dose de respect pour une ascension comme le Monte Zoncolan, et étant la 14e étape, les gars sont passés par toute une gamme d’émotions avant la course », a fait savoir Woods.

Le Britannique Chris Froome (Sky) a remporté la course du jour en 5 h 25 min 31 s. Un autre représentant de la Grande-Bretagne, Simon Philip Yates (Mitchelton-Scott), a terminé deuxième, accusant 6 secondes de retard sur Froome. L’Italien Domenico Pozzovivo (Bahrain-Merida) a pris le troisième rang (+23 secondes).

Woods a franchi l’arrivée 1 minute 43 secondes après Froome, parcourant les 186 kilomètres de l’étape 14 en 5 h 27 min 14 s.

« Nous avons roulé exceptionnellement bien en équipe aujourd’hui. Malheureusement, nous n’avons pas fait partie de l’échappée, mais au-delà de cela, nous avons très bien roulé, et ce, de façon agressive et en équipe », a commenté Woods.

« J’ai roulé pour gagner. J’ai tenté une attaque sur [le Néerlandais Wout] Poels parce qu’il paraissait en difficulté et je me suis dit que si je pouvais avoir un écart sur lui, je pourrais établir mon propre rythme. Par contre, Poels était super fort et il m’a rattrapé. Ç’a tué mon moral et à partir de là, c’était juste une bataille mentale pour finir les cinq derniers kilomètres ».

Au classement général, Yates mène toujours et devance le champion de l'édition 2017, le Néerlandais Tom Dumoulin (Sunweb), de 1 minute 24 secondes. Pozzovivo est troisième, à 1 minute 37 secondes de Yates. Le Gatinois Woods pointe au 12e rang (+5 minutes 26 secondes).

L’étape 15, longue de 176 kilomètres, se déroulera dimanche.

Les Québécoises 40e et 54e à la première étape de l’Emakumeen Bira

Les Québécoises Gabrielle Pilote Fortin (WNT-Rotor) et Karol-Ann Canuel (Boels-Dolmans) ont pris les 40e et 54e rangs de la première étape de la 31e édition de l’Emakumeen Bira, en Espagne. C’est la première fois que cette course fait partie du World Tour féminin.

Pilote Fortin et Canuel ont toutes deux parcouru les 108 kilomètres de la course, finissant à 1 minute 4 secondes de la gagnante, la Néerlandaise Sabrina Stultiens (WaowDeals), qui a remporté en solitaire la première étape de l’Emakumeen Bira en 2 h 51 min 24 s.

L’Allemande Lisa Brennauer (Wiggle High5) et l’Italienne Giorgia Bronzini (Cylance) ont complété le trio de tête, franchissant l’arrivée à 17 secondes de Stultiens.

Pilote Fortin, de Neuville, a connu une bonne journée de course malgré des circonstances difficiles. « La course d’aujourd’hui s’est quand même bien passée considérant que je souffre depuis deux jours d’importants maux de tête, donc je n’avais pas beaucoup d’attentes par rapport à l’étape d’aujourd’hui. En plus, j’ai été mal chanceuse un peu durant la journée, car j’avais pas mal de problèmes avec mes vitesses dans les côtes, donc j’ai fini dans le groupe juste derrière le peloton de tête », a-t-elle expliqué.

« Nous avions une de nos favorites [Aafke Soet] pour le classement général dans le groupe, donc il a fallu que nous roulions assez fort pour essayer de fermer le temps, mais malheureusement, nous n’avons pas réussi à fermer complètement l’écart ».

Sa coéquipière néerlandaise, Aafke Soet, a quant à elle réussi le meilleur classement de son équipe en prenant le 38e rang.

« Je crois que pour moi, c’était quand même une bonne journée considérant les maux de tête et puis les problèmes techniques, donc que je suis confiante pour les étapes à venir. Les derniers jours sont vraiment plus difficiles et ce sont des courses qui sont un peu plus adaptées à mes forces », a souligné Pilote Fortin.

La coéquipière de Canuel chez Boels-Dolmans et championne olympique en titre, la Néerlandaise Anna Van Der Breggen, a dû se contenter d’une quatrième place à l’étape du jour.

La deuxième étape de l’Emakumeen Bira, un long contre-la-montre de 27 kilomètres, se tiendra dimanche.