Canoë-kayak – Coupe du monde

« Mon objectif, c’est de voir jusqu’où je peux aller » – Laurence Vincent-Lapointe, double médaillée d’or

VincentLapointeLaurence3
Photo Facebook 
Laurence Vincent-Lapointe

Montréal, 20 mai 2018 (Sportcom) – Laurence Vincent-Lapointe a mis la main sur une deuxième médaille d’or à la Coupe du monde de canoë-kayak de vitesse de Szeged (Hongrie). Dimanche, la canoéiste s’est imposée à l’épreuve de C1 200 m en stoppant le chronomètre à 44,504 secondes, devançant la Russe Olesia Romasenko (45,660 s) et l’Ontarienne Katie Vincent (45,737 s).

Rappelons que la veille, la Trifluvienne et Vincent avaient été les plus rapides en C2 500 m.

Qui plus est, la Québécoise a abaissé quatre marques mondiales au cours du week-end : trois en C1 et une en C2. C’est ce qui la rend encore plus heureuse en conclusion de cette première Coupe du monde de la saison.

« J’ai tout fait en mon pouvoir cet hiver pour être au top de ma forme. C’est normal que ça paraisse, sauf que je ne m’attendais pas à ce que ce soit aussi rapide! Je suis très heureuse de ce que j’ai réussi à faire. Mon objectif, c’est de voir jusqu’où je peux aller! Les conditions étaient excellentes et très rapides. Ça fait du bien de voir ce que je peux faire sur la scène internationale. Après ma finale, j’étais persuadée que j’avais fait un temps plus lent, sauf que j’ai été plus rapide que ce matin. Je n’en reviens pas! »

L’athlète qui s’entraîne sous la supervision de Jan Kruk au centre national d’entraînement de Dartmouth, en Nouvelle-Écosse, confirme qu’elle est dans la forme de sa vie, mais ajoute rapidement qu’elle a encore une marge de manœuvre pour s’améliorer.

« D’ici les Jeux olympiques, je serai encore plus forte. Mon but est de maintenant descendre sous la marque des 44 secondes. Je visais sous les 45 secondes pour les mondiaux de cette année et je viens de le faire deux fois. Mon plan avance super bien. »

Anna-Roy Cyr (Lac-Beauport) a pris le sixième rang de la finale A en canoë monoplace 500 m. L’athlète de 19 ans a terminé à un peu plus de 3 secondes du podium.

Sur cette même distance, Anne-Sophie Lavoie-Parent (Trois-Rivières) a terminé deuxième de la finale B. L’athlète a aussi participé au 5000 m en C1 plus tard en journée où elle a décroché une neuvième place.

Le quatuor canadien masculin formé de Ryan Cochrane (Lac-Beauport), Pierre-Luc Poulin (Lac-Beauport), Nicholas Matveev et Mark De Jonge a terminé septième en finale A en K4 500 m.

Lissa Bissonnette (Eastman) a fait équipe avec Michelle Russell, Courtney Stott et Madeline Schmidt pour prendre le neuvième rang de la finale A en K4 500 m.

Le circuit de la Coupe du monde de canoë-kayak de vitesse fera escale à Duisbourg (Allemagne), la semaine prochaine.