Water-polo – Super Finale de la Ligue mondiale

Une victoire pour conclure la ronde préliminaire

ClaraVulpisi_2018
Photo FINA 
Clara Vulpisi

Montréal, 30 mai 2018 (Sportcom) – Les Canadiennes ont conclu leur tour préliminaire de belle façon à la Super Finale de la Ligue mondiale de water-polo, mercredi, à Kunshan (Chine), alors qu’elles ont eu raison des Japonaises par la marque de 13-4. Les représentantes du pays terminent donc en deuxième place du groupe B et elles affronteront la Chine en quarts de finale.

Plus tôt en ronde préliminaire, le Canada avait défait la Russie 11-9 et subi un revers de 12-5 contre les États-Unis.

Monika Eggens s’est distinguée dans la victoire de mercredi en marquant 4 buts. Krystina Alogbo (Montréal) et Élyse Lemay-Lavoie (Montréal) terminent la rencontre avec 2 buts chacune, alors que Joëlle Békhazi (Montréal), Axelle Crevier (Montréal), Shae Fournier (Laval), Hayley McKelvey et Kindred Paul ont également déjoué la gardienne adverse.

La gardienne de but montréalaise Clara Vulpisi était évidemment satisfaite du résultat, même si elle est consciente qu’il reste encore du travail à accomplir.

« C’est toujours important de prendre chaque étape d’un tournoi une à la fois. Je pense que finir deuxièmes de notre poule sera un avantage pour nous en quarts de finale. Que ce soit à l’attaque ou en défense, nous nous améliorons à tous les matchs. »

Les Américaines, championnes olympiques et championnes du monde en titre, sont les grandes favorites en Chine, sauf que Vulpisi et ses coéquipières n’entendent pas baisser les bras pour autant.

« Elles sont plus dominantes que les autres équipes depuis quelques années, mais je pense que nous pouvons atteindre leur niveau. Il s’agit de continuer à travailler et à nous améliorer. À ce tournoi, nous avons fait des progrès dans les situations d’avantage numérique. »