Natation artistique – Séries mondiales

Sous le signe du renouveau, Simoneau est double médaillée de bronze

SimoneauJacqueline2015
Photo Comité olympique canadien (COC)  
Jacqueline Simoneau

Montréal, 1er juin 2018 (Sportcom) – En action à deux épreuves au premier jour des Séries mondiales de natation artistique de Surrey (Colombie-Britannique), la Montréalaise Jacqueline Simoneau a récolté deux troisièmes places jeudi soir, soit aux programmes techniques en solo et en équipe.

Simoneau (89,4107 pts) a terminé troisième derrière la Japonaise Yukiko Inui (91,1170 pts) et l’Ukrainienne Yelyzaveta Yakhno (89,6622 pts). La compatriote de Simoneau, Halle Pratt (84,0538 pts), a quant à elle fini au sixième et avant-dernier rang.

« C’était vraiment proche! » a lancé la médaillée de bronze, sans trop de déception, à propos du faible écart qui la séparait de l’Ukrainienne. « C’est la fois où j’ai été le plus près d’elle et j’ai reçu des commentaires disant que je devrais être égale à elle ou même la dépasser. »

À deux ans des Jeux olympiques de Tokyo, la présente saison est celle du renouveau dans le clan canadien. La formation compte un grand nombre de recrues et la compétition de Surrey était la première occasion où les Canadiennes présentaient leurs nouvelles chorégraphies sur la scène internationale.

La prestation de celles-ci a été favorablement accueillie par les juges qui les ont classées troisièmes (86, 5904 pts). L’équipe était formée de Andrée-Anne Côté (Saint-Georges), Camille Fiola-Dion (Rimouski), Rebecca Harrower (Laval), Claudia Holzner (Montréal), Audrey Joly (Saint-Eustache), Halle Pratt et Sion Ormond.

L’Ukraine (90,7305 pts) a fini première et le Japon deuxième (90,3419 pts).

« Honnêtement, nous n’avions pas d’attente, car notre équipe est très, très jeune », a poursuivi l’athlète de l’arrondissement Saint-Laurent. « La plupart des filles n’ont pas beaucoup d’expérience sur la scène internationale. Je partage beaucoup mon expérience et ce n’est pas un rôle qui est difficile à porter. Ce sont de bonnes filles qui veulent apprendre et s’améliorer. Nous avons une bonne chimie ensemble. »

En avril 2017, aux Séries mondiales de Tokyo, la nageuse de 21 ans avait mis la main sur le bronze à l’épreuve en solo et récolté l’argent en duo avec son ancienne partenaire Karine Thomas. La même année, en juin, à sa première compétition officielle avec Claudia Holzner à l’Open américain de Long Island, Simoneau avait fini deuxième en duo et en solo.

Les Séries mondiales de natation artistique de Surrey se terminent samedi.