Paranatation – Séries mondiales

Aurélie Rivard pas pleinement satisfaite de sa deuxième place

RivardAurelie2
Photo Comité paralympique canadien 
Aurélie Rivard

Montréal, 1er juin 2018 (Sportcom) – Aurélie Rivard est une fois de plus montée sur le podium aux Séries mondiales de paranatation. Vendredi, à Sheffield (Grande-Bretagne), c’est sur la deuxième marche que l’athlète de Saint-Jean-sur-Richelieu s’est retrouvée à la suite du 50 m libre.

La Québécoise, qui est en classe S10, a stoppé le chrono à 28,00 secondes pour terminer derrière une autre athlète S10, la Néo-Zélandaise Sophie Pascoe (27,75 secondes). Même si elle a été la plus rapide de l’épreuve, la Britannique Hannah Russell (S12, 27,74 s) est montée sur la troisième marche du podium en raison du format de la compétition où le chrono de chaque athlète est pondéré selon du record du monde de la catégorie du handicap.

« Ce fut une course frustrante. J’espérais vraiment aller plus vite. Mon objectif était sous les 28 secondes. Je dois améliorer mon départ parce que je ne décolle pas aussi vite que d’habitude », a expliqué Rivard à Natation Canada.

Jeudi, Rivard avait aussi récolté l’argent, cette fois au 100 m libre.

Au 200 m quatre nages féminin, la Montréalaise Tess Routliffe (S7) s’est classée 15e.

« Je ne me suis jamais autant approchée de mon record personnel depuis les Paralympiques de Rio. Ce fut un choc de voir ce temps ce matin, car nous ne sommes pas complètement préparés. Je m’en suis servi comme motivation en finale et j’ai réussi à améliorer mon temps. »

De son côté, le Montréalais Hicham Boufekane (S8) a été stoppé dans les qualifications du 50 m libre. Il a fait un temps de 31,65 s et a pris le 54e rang. Au 200 m quatre nages, il a été disqualifié.

La compétition de ce cinquième arrêt des Séries mondiales se poursuit samedi.