Boccia – Open mondial

Dispaltro et Bussière qualifiés pour les quarts de finale

DispaltroMarco3
Photo Daniel Marcotte, CPC 
Marco Dispaltro

Montréal, 5 juillet 2018 (Sportcom) – Marco Dispaltro est demeuré invaincu après la deuxième journée de compétition à l’Open mondial de boccia de la BISFed, à Povoa, au Portugal.

Chez les BC4, Dispaltro a bien géré son match face à l’Espagnol Ramon Prat et a pu signer une victoire de 6 à 3. À son second match de la journée, l’athlète de Saint-Jérôme a blanchi le Russe Sergey Safin par la marque de 5 à 0.

« Ce fut une excellente journée pour Marco. Dans ses deux matchs, Marco a fait preuve de solidité. Il est à son meilleur et il est prêt à relever le défi des quarts de finale demain (vendredi). Le travail effectué ensemble dans les dernières années paye et ça fait plaisir à voir », a commenté l’entraîneur César Nicolai.

« Il fera face à celui contre qui il avait perdu il y a deux ans, ici même, le Slovaque Samuel Andrejcik. Ce sera un beau match revanche pour Marco. Il est très motivé et il va donner son 100% dans ce nouvel affrontement. »

Toujours chez les BC4, Alison Levine a subi sa première défaite du tournoi contre le Portugais Domingos Vieira par la marque de 5 à 2.

« Ce fut un match serré, mais malheureusement Alison n’a pas été capable de bloquer le cochonnet sur les manches du Portugais quand celui-ci était ouvert. À ce niveau, ça ne pardonne pas. C’est un manque de qualité dans l’exécution qui lui a été fatal », a expliqué Nicolai.

Levine, de Montréal, s’est bien reprise par la suite en l’emportant par jeu blanc face au Russe Ivan Frolov. Le pointage final a été de 8-0. Son classement ne lui permettant pas d’accéder aux rondes éliminatoires, elle termine tout juste à la porte des quarts de finale avec une neuvième place.

En action chez les BC3, Éric Bussière s’est incliné à son seul match de la journée. Il a contrôlé les trois premières manches sans marquer beaucoup de points, mais il a connu une mauvaise quatrième manche et a permis à son adversaire, le Britannique Patrick Wilson, de faire une remontée. Il a finalement perdu par la marque de 4-3.

Philippe Lord a quant à lui subi une troisième défaite de suite, soit de 6-0 contre la Polonaise Edyta Owczarz.

« Ç’a été une journée en dent de scie aujourd’hui (jeudi). Je n’ai pas senti les athlètes aussi en confiance qu’hier (mercredi). Il est vrai que les matchs sont tous difficiles, mais nous pouvons tous les gagner si nous y croyons et ça n’a pas toujours été le cas aujourd’hui », a mentionné l’entraîneur-chef Mario Delisle.

« Les athlètes jouent tout de même bien et nous qualifions deux athlètes sur quatre pour les quarts de finale demain (vendredi) », a-t-il poursuivi.

En quarts de finale vendredi, Dispaltro se mesurera au Slovaque Samuel Andrejcik, alors que Bussière affrontera le Britannique Jamie McCowan.