Basketball en fauteuil roulant – Continental Clash

Les Canadiennes démontrent du caractère et remportent le bronze

OuelletCindy3
Photo Basketball en fauteuil roulant Canada 
Cindy Ouellet

Montréal, 6 juillet 2018 (Sportcom) – En préparation pour les Championnats du monde, Rosalie Lalonde, Cindy Ouellet, Élodie Tessier, Maude Jacques, Sandrine Bérubé et l’équipe canadienne féminine de basketball en fauteuil roulant ont remporté la médaille de bronze au Continental Clash présenté à Sheffield, en Grande-Bretagne.

Jeudi, les joueuses du pays ont battu les Britanniques 66-47 pour décrocher la troisième place. C’est une belle revanche pour les Canadiennes qui avaient été vaincues par les représentantes du pays hôte en ronde préliminaire.

« Les joueuses ont cette fois bien suivi le plan de match. Ça faisait trois fois que nous perdions contre les représentantes de la Grande-Bretagne cette année. C’était la dernière fois que nous les affrontions avant les Championnats du monde et elles sont dans notre groupe. Nous voulions finir avec une victoire pour avoir un avantage psychologique lorsque nous jouerons contre elles aux Mondiaux », a fait savoir l’entraîneur-chef de la troupe canadienne Marc Antoine Ducharme.

En ronde préliminaire, les Canadiennes avaient d’abord battu 59-52 les Japonaises avant de subir une première défaite contre les Pays-Bas 65-56. La formation n’a pas tout de suite renoué avec les honneurs puisqu’elle a ensuite vu l’Allemagne lui voler la victoire 63-60. Dans cette défaite, Maude Jacques a été la meilleure marqueuse de son équipe avec 14 points.

« Il ne nous manque pas grand-chose pour être capables de battre l’Allemagne. Nous menions par 14 points, alors c’est juste d’être capables de finir nos matchs et de jouer avec une avance », a mentionné l’entraîneur Ducharme.

Le dernier match du tournoi à la ronde pour le Canada s’est soldé avec une troisième défaite de suite, soit de 55-49 contre la Grande-Bretagne. Encore une fois, les représentantes de l’unifolié n’ont pas été en mesure de garder l’avance de 9 points qu’elles avaient.

Les joueuses canadiennes ont tout de même eu leur billet pour la demi-finale où elles se sont mesurées encore une fois aux Néerlandaises, toujours invaincues dans ce tournoi. Le Canada a subi la défaite 66-44 et s’est retrouvé en finale pour la médaille de bronze.

« Ça n’a pas trop été difficile de motiver les filles après les quatre défaites parce qu’elles ne voulaient pas partir d’ici sans avoir battu une des grosses équipes de l’Europe, soit la Grande-Bretagne, l’Allemagne et les Pays-Bas. Elles voulaient donc absolument finir avec une victoire », a mentionné l’entraîneur Marc Antoine Ducharme.

Les représentantes du pays avaient alors la chance de prendre leur revanche sur les Britanniques et elles l’ont fait. Elles ont donc récolté le bronze grâce à une victoire de 66-47 où la capitaine Ouellet a totalisé 14 points et 14 rebonds et Lalonde a fait 16 points et 5 rebonds.

Du côté masculin, le Canada a terminé son séjour britannique vendredi en remettant une fiche de trois victoires et deux défaites.

L’équipe canadienne, dont font partie Vincent Dallaire et Jonathan Vermette, avait subi la défaite d’entrée de jeu, lundi, face aux Pays-Bas par la marque de 58-35.

Les Canadiens sont cependant revenus en force avec un gain de 71-61 sur la Pologne. Ils ont gagné un deuxième match de suite, freinant ainsi la séquence de victoires de l’Espagne en l’emportant 76-69.

À leur avant-dernier match du tournoi, les Canadiens se sont opposés aux Japonais qu’ils ont vaincus 75-65. Finalement vendredi, les représentants de l’unifolié se sont frottés aux Britanniques. Toujours invaincue dans le tournoi, l’équipe hôtesse a poursuivi sa fiche parfaite en l’emportant 78-57.