Boccia – Open mondial

Médaille d’argent en BC3, déception chez les BC4

BussiereEric2016
Photo Association canadienne de sports pour paralytiques cérébraux 
Éric Bussière

Montréal, 8 juillet 2018 (Sportcom) – L’équipe double BC3 composée d’Eric Bussière et de Philippe Lord a remporté la médaille d’argent à l’Open mondial de Povoa, au Portugal.

La journée a commencé par une victoire de 3-2 contre le pays hôte.

Les deux Québécois ont ensuite rejoué les troisième et quatrième manches du match de la veille contre la Russie puisque le Canada avait gagné un protêt suite à des erreurs d’arbitrage. Le pointage final a été de 3 à 2 en faveur du Canada.

Bussière, de Verchères, et Lord, de Blainville, ont par la suite subi leur première défaite de la compétition au bris d’égalité face à la Thaïlande.

Terminant première du groupe B avec trois victoires et une défaite, l’équipe de double BC3 a affronté l’Espagne en demi-finale et l’a blanchie 4-0.

Le Canada avait donc rendez-vous avec la Grèce en grande finale du tournoi. Cet ultime affrontement s’est soldé par une victoire de la Grèce par la marque de 4-1.

« Notre équipe de double BC3 était classée sixième et avait reçu une invitation de dernière minute pour remplacer le Brésil qui a déclaré forfait à trois semaines de la compétition. On peut vraiment dire qu’Eric, Philippe et leurs assistants Francine et Gaétan ont relevé le défi avec brio et c’est encourageant pour la suite. Je suis vraiment fier d’eux! », a souligné l’entraîneur-chef Mario Delisle.

« Mon coéquipier et moi avons élevé notre jeu d’un cran. Nous avons joué du boccia comme jamais avant. Nous étions invincibles, ou presque. Nous sommes restés concentrés tout au long de la journée », a fait savoir Bussière.

Déception du côté des BC4

L’équipe de double BC4 formée d’Alison Levine, de Marco Dispaltro et d’Iulian Ciobanu a quant à elle dû se contenter d’une quatrième place.

À leur dernier match de phase préliminaire en début de journée, Levine, Dispaltro et Ciobanu sont restés invaincus en gagnant 4-3 face à la Croatie.

Les choses se sont cependant corsées pour l’équipe canadienne en demi-finale alors qu’elle affrontait la Russie. Elle a été défaite pour la première fois du tournoi au bris d’égalité.

Le Canada s’est donc retrouvé en finale pour la médaille de bronze face à la Grande-Bretagne et a subi un deuxième revers de suite, cette fois de 6-2.

« Nous n’avons pas assez bien joué, ce qui est inexcusable à ce niveau », a affirmé Levine.

La Slovaquie et la Russie ont devancé la Grande-Bretagne sur le podium.

« Un meilleur scénario était souhaitable aujourd’hui (dimanche) après une journée parfaite hier (samedi). Je suis persuadé que nous avions le meilleur trio de joueurs ici et ce, même si nous étions classés cinquièmes. La force de frappe de ce groupe peut être dévastatrice et il faut absolument trouver le moyen d’être constants du début à la fin, ce qui ne s’est pas concrétisé aujourd’hui », a commenté Delisle.