Haltérophilie – Championnats du monde juniors

Tali Darsigny médaillée de bronze en Ouzbékistan

DarsignyTali2017
Photo Facebook/Fédération d'haltérophilie du Québec 
Tali Darsigny

Montréal, 9 juillet 2018 (Sportcom) – L’haltérophile Tali Darsigny a aisément rencontré l’objectif qu’elle s’était fixé aux Championnats du monde juniors quand elle est montée sur la troisième marche du podium dans la catégorie des moins de 58 kg lundi, à Tachkent, en Ouzbékistan.

« Je visais raisonnablement un top-5. Je n'aime pas avoir des attentes trop élevées en terme de classement, car on ne peut pas prédire les performances que les autres vont offrir, a expliqué Darsigny. J'avais tout de même en tête une médaille et j'ai vu que ça pouvait arriver en consultant les barres de départ des autres concurrentes. J’ai donc usé de stratégie pour tenter d'en obtenir une », a ajouté celle qui en était à ses quatrièmes et derniers mondiaux juniors.

À l’arraché, l’athlète de Saint-Simon, près de Saint-Hyacinthe, a soulevé des barres de 86 et 88 kilos, avant de rater son dernier essai à 91 kilos. Elle a conclu cette première partie de la compétition au quatrième rang. « J’ai passé très proche de réussir ma tentative à 91 kilos. La barre est passée en arrière lors de la remontée. Cela m'aurait donné une médaille de bronze et un nouveau record canadien junior », a précisé celle qui détient déjà les trois marques nationales (90, 112 et 201).

L’athlète de 20 ans a ensuite levé des charges de 106 et 109 kilos à l’épaulé-jeté, échouant à 111 kilos seulement, pour prendre le quatrième échelon. « Je suis plutôt déçue de ma tentative à 111 kilos. Je crois que mon déplacement de pied a été trop large, une simple erreur technique qui m'a empêchée de remonter la charge. »

« Je voulais en faire plus. »

« Je ne peux pas dire que je suis entièrement satisfaite de ma performance, ce serait mentir. Je visais des charges plus élevées étant donné que mes derniers entraînements se sont super bien passés. Je finis à 4 kilos de mon meilleur total, ce n'est pas si mal, mais je voulais en faire plus », a confié Darsigny, qui a levé 197 kilos de fonte au terme de la journée. « Par contre, si on prend en compte tous les facteurs -avion, décalage horaire, régime, chaleur intense et prolongement de l’échauffement parce que plusieurs filles rataient des essais-, je suis quand même contente d'avoir obtenu la médaille de bronze. »

La Lettonne Rebeka Koha a dominé l’épreuve, grâce à des réussites de 99 kilos à l’arraché et de 120 kilos à l’épaulé-jeté, pour un cumulatif de 219 kilos.

La Tunisienne Nouha Landoulsi est montée sur la deuxième marche du podium au total (198) et sur la troisième à l’arraché (90), où elle a été devancée par la Thaïlandaise Ailada Emdu (93). À l’épaulé-jeté, les médailles d’argent et de bronze sont revenues à la Colombienne Rosalba Estela Morales Del Aguila (112) et la Turque Aysegul Cakin (110).

Confiante pour Tokyo

Vice-championne aux Jeux du Commonwealth en avril et neuvième aux Championnats du monde seniors de 2017, la Québécoise est sereine à l’approche de la sélection olympique, qui commencera en novembre. « Cette médaille est un accomplissement de plus qui montre que je me compare aux autres athlètes de haut niveau provenant de différents pays. Ça boucle bien ma carrière junior et ça me donne confiance pour la suite des choses, dont Tokyo 2020. »

Deux autres haltérophiles de la province sont jusqu’ici montés sur la plate-forme des mondiaux juniors de Tachkent, qui ont commencé samedi.

Chez les moins de 53 kg, Ann-Maxime Bouffard a connu des ennuis à l’arraché, ratant ses trois essais à 73 kilos. La Montréalaise s’est toutefois reprise à l’épaulé-jeté, soulevant des barres de 85 et 90 kilos et terminant cinquième pour cette deuxième partie de la compétition.

Matt Darsigny, le petit frère de Tali, s’est quant à lui classé 19e au cumulatif du côté des 69 kg. Il a levé des charges de 115 kilos à l’arraché et de 140 kilos à l’épaulé-jeté, pour un total de 255 kilos.

En action dans la catégorie des moins de 48 kg, l’Ontarienne Taylor Littlewood a fini 13e au classement.

Les Championnats du monde juniors se poursuivent jusqu’à samedi.