Cyclisme sur route – Giro rosa

Mauvaise journée pour Canuel

CanuelKarolAnn_action1
Photo Boels Dolmans 


Montréal, 11 juillet 2018 (Sportcom) – De mauvaises sensations sur le vélo n’ont pas permis à Karol-Ann Canuel de rouler au meilleur de ses capacités à la sixième étape du Giro rosa, mercredi, en Italie. La cycliste québécoise, représentante de la formation Boels Dolmans, a pris le 38e rang de la course du jour.

« J’ai juste eu de très mauvaises sensations, donc je suis un peu déçue de ma journée », a confié Canuel qui a été ennuyée par son état dès les premiers kilomètres de la course. « Ça arrive », a-t-elle ajouté.

Longue de 114,1 kilomètres et qui se terminait par une ascension de 14 kilomètres à Gerola Alto, l’étape de la journée a été remportée par Amanda Spratt (Mitchelton Scott Women). L’Australienne a devancé de 29 secondes sa coéquipière et plus proche poursuivante, la Néerlandaise Annemiek van Vleuten. En retard de 31 secondes sur Spratt, la Sud-Africaine Ashleigh Moolman-Pasio (Cervelo Bigla) a complété le trio de tête.

L’Américaine Megan Guarnier, coéquipière de Canuel chez Boels Dolmans, a suivi au quatrième rang à 32 secondes. « C’est super bien pour Megan, a affirmé Canuel. J’espère qu’elle va pouvoir aller chercher du temps demain. »

Classée 34e au général, Karol-Ann Canuel n’a pas d’ambitions pour la septième étape, un contre-la-montre de 15 kilomètres qui reliera Lanzada à Diga di Campo Moro. « Je vais peut-être de prendre la journée facile pour aller dur les trois dernières journées », a-t-elle expliqué.

Nouvelle détentrice du maillot rose, Amanda Spratt a 30 secondes d’avance sur l’Américaine Ruth Winder (Team Sunweb) au classement général. Megan Guarnier est quant à elle huitième, à 1 minute 49 secondes.