Rugby à sept – Coupe du monde

Les Canadiennes terminent au septième rang

RugbyFemmes20182
Photo Facebook/Rugby Canada 
L'équipe canadienne de rugby à sept aux Jeux du Commonwealth

Montréal, 21 juillet 2018 (Sportcom) – L’équipe canadienne féminine de rugby à sept a conclu sa participation à la Coupe du monde au septième rang, samedi, à San Francisco. Dans le premier de ses deux matchs du jour, les représentantes de l’unifolié ont été défaites 26-14 par les Espagnoles pour ensuite vaincre les Russes 22-10 dans l’affrontement pour la septième place.

En début de soirée, les Russes ont ouvert la marque pour prendre l’avance 5-0, mais la Canadienne Caroline Crossley a égalé le pointage avec moins d’une minute à faire à la première demie.

Au retour au jeu, les Canadiennes ont dû travailler fort pour marquer leur essai suivant. C’est finalement Ghislaine Landry qui a réussi à percer la défense russe après plusieurs tentatives. Les adversaires des Canadiennes ont laissé beaucoup d’énergie sur cette séquence, car la protection de leur zone des buts a été beaucoup moins hermétique ensuite. Et le Canada en a profité.

La Gatinoise Natasha Watchman-Roy a porté la marque à 15-5. Quelques instants plus tard, c’était au tour d’une autre Québécoise de marquer, Bianca Farella, et les Canadiennes étaient en avance 22-5 après la transformation réussie.

À noter que la Montréalaise termine le tournoi avec une moyenne de 5 points marqués par match.

Les Russes ont connu un dernier soubresaut en fin de rencontre en réussissant un dernier essai, mais trop peu, trop tard, les Canadiennes quittent la Californie avec un dernier gain.

Pamphinette Buisa (Gatineau) était l’autre Québécoise qui faisait partie de la formation de l’entraîneur John Tait.

« C’est toujours bien de finir avec une victoire. Terminer le tournoi en jouant mieux défensivement était aussi un objectif et nous l’avons fait pendant la majorité du match », a mentionné le pilote canadien.

Précédemment, les Canadiennes ont affronté les Espagnoles pour une place dans le match du cinquième rang et elles se sont inclinées 26-14.

Ce sont les Européennes qui ont ouvert la marque en premier dans la deuxième minute de jeu de cette rencontre. Grâce aux performances de Barbara Pla, Teresa Buesco Gonez et Patricia Garcia, les adversaires des Canadiennes ont creusé une avance de 19-0 à la première moitié du match.

De retour sur le terrain, Bianca Farella a réussi un essai qui a été converti par l’Ontarienne Ghislaine Landry. L’écart réduit à 19-7 n’a pas fait long feu puisque l’Espagnole Elisabet Martinez Garcia a déjoué les joueuses du pays pour porter la marque 26-7. Landry a marqué les derniers points du Canada dans ce match grâce à son essai converti.