Cyclisme sur route – Classique Surrey Prudential RideLondon

Hugo Houle 13e à Londres

HouleHugo_Astana
 
Hugo Houle

Montréal, 29 juillet 2018 (Sportcom) – Après un mois d’absence de la compétition, le cycliste québécois Hugo Houle était de retour en selle, dimanche, pour la Classique Surrey Prudential RideLondon, une épreuve du World Tour disputée dans la capitale britannique. Le représentant de la formation Astana a terminé dans le même temps que le gagnant et a pris le 13e rang de la course de 187 kilomètres qui s’est déroulée sous la pluie.

 « Il n’y en a pas eu de faciles ! La course était assez difficile avec beaucoup de stress, car nous empruntions beaucoup de routes avec des descentes sinueuses dans la forêt. Il y avait des débris sur la route alors il fallait être vigilants. »

Houle a même été victime de deux crevaisons au cours des 4 heures 20 minutes qu’a duré la course. « C’est arrivé coup sur coup dans une section technique avec des montées, dont la montée finale, mais j’ai réussi à revenir alors je suis content. »

C’est l’Allemand Pascal Ackermann (BORA – hansgrohe) qui a remporté l’épreuve, devançant au sprint final les Italiens Elia Viviani (Quick-Step Floors) et Giacomo Nizzolo (Trek – Segafredo), respectivement deuxième et troisième.

Les 44 premiers coureurs ont obtenu le même temps que le vainqueur. Franchissant l’arrivée au 13e rang tout juste derrière le Britannique Mark Cavendish (Dimension Data), Houle a signé le meilleur résultat de son équipe. « Être 13e, c’est relativement bon, même si je ne suis pas un sprinter. C’est bon pour moi », a affirmé l’athlète de Sainte-Perpétue.

Celui qui n’avait pas de course à l’agenda depuis quelques semaines s’est réjoui de sa forme physique. « J’ai de bonnes sensations après un mois sans course et ça fait du bien de voir que la forme est très bonne. »

Hugo Houle se préparera maintenant en vue du Tour du Danemark (2.HC) qui sera déroulera de mercredi à dimanche. « C’est une course qui sera très difficile. Il y aura un contre-la-montre d’environ 20 kilomètres qui aura un bon impact au classement général. Plusieurs étapes seront exposées au vent avec des montées qui ne seront pas très longues, mais difficiles. Je crois que j’aurai la chance de m’exprimer », a conclu Houle.