Paracyclisme – Championnats du monde sur route

« Je vais manger de l’asphalte à la course sur route samedi ! » – Charles Moreau

MoreauCharles2016Rio
Photo Jean-Baptiste Benavent, CPC 
Charles Moreau aux Jeux paralympiques de Rio

Montréal, 2 août 2018 (Sportcom) – Charles Moreau savait qu’il était dans une excellente forme en arrivant aux Championnats du monde de parcyclisme sur route. Jeudi, à Maniago (Italie), c’est toutefois à la dure qu’il en a eu la preuve, car malgré un accident et une crevaison, le Victoriavillois a terminé à seulement une minute du médaillé d’or au contre-la-montre de 13,6 kilomètres de la catégorie H3.

Moreau, meneur de sa catégorie au classement la Coupe du monde en vélo à main, a fini en 11e place. À cette épreuve où l’Albertain Alex Hyndman a été décoré de la médaille de bronze derrière les Italiens Federico Mestroni (or) et Paolo Cecchetto (argent), l’Ontarien Joey Desjardins s’est classé 12e, 2 secondes derrière le Québécois.

« Disons que je vais manger de l’asphalte à la course sur route dans deux jours! C’est clair que je veux me reprendre et je reste optimiste pour samedi! » a lancé Moreau, déterminé.

La pluie s’est abattue sur le parcours 15 minutes avant le départ de l’épreuve, ce qui signifiait que les compétiteurs devaient ajuster leur pilotage sur la chaussée mouillée. Moreau croit que c’est une tache d’huile qui est la cause de son dérapage accidentel survenu à un rond-point situé à la mi-parcours.

« Deux ou trois autres coureurs ont vécu la même chose que moi. La ligne pour passer le rond-point n’était pas très agressive et je suis arrivé avec une vitesse raisonnable, car les bénévoles nous faisaient signe de ralentir. Je n’ai pas pu réagir et dans le temps de le dire, j’ai fait un tête-à-queue pour me retrouver étendu sur le côté, dans le gazon », a raconté celui qui a été médaillé d’or et d’argent à des épreuves de contre-la-montre plus tôt cette saison dans le circuit de la Coupe du monde.

Le temps qu’un bénévole replace le vélo de Moreau dans l’axe du parcours, le double médaillé de bronze des Jeux de Rio a dû s’arrêter de nouveau à cause d’une crevaison à la roue arrière gauche.

Moreau détenait une avance de 33 secondes au premier chrono intermédiaire situé au premier tiers du parcours. Il est convaincu que la victoire était à sa portée.

« Mon entraîneur (Sébastien Travers) m’a dit que de façon conservatrice, j’ai perdu environ 1 minute 45 secondes. Je suis pas mal sûr que c’était mon meilleur effort à vie sur 20 minutes. La forme est là et j’aurais dû finir la course avec une avance confortable d’une trentaine de secondes. Je sentais que le maillot arc-en-ciel était à portée de main pour la première fois de ma carrière. »

Vendredi, ce sera au tour de Marie-Claude Molnar (C4), Nicole Clermont (C5) et du tandem formé de Daniel Chalifour et Jean-Michel Lachance (pilote) de s’élancer au contre-la-montre.