Rugby en fauteuil roulant – Championnat du monde

Deux belles performances du Canada pour conclure la ronde préliminaire

CotePatrick_rugby2018
Photo Kevin Bogetti-Smith  
Patrick Côté, entraîneur-chef de l'équipe nationale de rugby en fauteuil roulant

Montréal, 8 août 2018 (Sportcom) – À ses deux derniers matchs préliminaires, l’équipe canadienne de rugby en fauteuil roulant a offert de très belles performances menant à une victoire et une défaite lors du Championnat du monde présenté à Sydney, en Australie.

Après avoir subi trois défaites de suite lors des premières journées de la compétition, les Canadiens ont réussi à faire tourner le vent en leur faveur en ayant le dessus sur les Colombiens. Le Canada a donc signé sa première victoire du tournoi par la marque de 59 à 46.

« Contre la Colombie, ça aurait été dur d’avoir un meilleur début de match que ça. Les gars étaient prêts et ont saisi l’opportunité qui était présente pour nous », a fait savoir l’entraîneur-chef de la formation nationale Patrick Côté.

« Le plan de match était très simple. Nous voulions d’abord avoir un bon début de match, donc pour ça, nous avons commencé avec Branden [Troutman], qui nous donne beaucoup d’énergie, et ç’a très bien fonctionné. Nous voulions aussi imposer notre style de jeu. Nous avons réussi à le faire tout au long du match, donc ça nous a menés au résultat que nous avons eu. »

Avec une victoire sur la Colombie, Patrice Simard, Fabien Lavoie, Anthony Létourneau et leurs coéquipiers de l’équipe canadienne se sont assuré d’avancer dans les matchs de classement pour les rangs 5 à 8.

Il leur restait tout de même un dernier match préliminaire, celui les opposant aux États-Unis.

« Les Américains connaissent un très bon tournoi. Selon moi, ils sont favoris pour la suite », a souligné Côté.

Malgré une superbe performance de la part des représentants de l’unifolié, ils se sont tout de même inclinés 54-47 face à leurs voisins du sud.

« Puisque nous avions atteint notre objectif de nous placer dans les matchs de classement des rangs 5 à 8, nous voulions nous assurer d’avoir un autre bon début de match pour que nous tournions cette page-là de notre début de tournoi. Nous voulions ensuite avoir des alignements qui allaient embarquer sur le terrain et avoir un impact, donc nous ne voulions pas qu’il y ait de baisse d’énergie et de baisse de performance lors des substitutions », a poursuivi l’entraîneur-chef.

« Ç’a été un succès sur toute la ligne, car nous avons eu notre meilleur effort d’équipe contre les Américains. Ç’a été un match exceptionnel. »

Terminant quatrième du groupe B, le Canada affrontera le Danemark à son premier match de classement pour déterminer les rangs 5 à 8.

« Nous sommes en ligne pour notre objectif de début de tournoi qui était de terminer cinquième. Le Danemark est une très bonne équipe que nous connaissons bien, car nous l’avons affronté plusieurs fois dans les derniers mois. Nous voulons continuer de bâtir sur le momentum que nous avons construit dans les deux derniers matchs », a conclu Côté.