Racquetball – Championnats du monde

Direction les éliminatoires pour Lambert et Murray

RacquetballCanada2018
Photo Facebook/Racquetball Canada 
Michel Gagnon (entraîneur), Tim Landeryou, Jen Saunders, Samuel Murray, Frédérique Lambert, Coby Iwaasa, Bob Fong (physiothérapeute), Corey Osborne (entraîneur)

Montréal, 14 août 2018 (Sportcom) – Les Québécois Frédérique Lambert et Samuel Murray ont accédé aux tableaux éliminatoires en simple et en double de leur catégorie respective aux Championnats du monde de racquetball présentés à San José, au Costa Rica.

En simple, la Montréalaise Frédérique Lambert a signé une fiche d’une défaite et deux victoires dans les préliminaires du groupe E. Elle a d’abord perdu contre la Bolivienne Yasmine Sabja (15-9 et 15-3) samedi, puis a gagné face à la Dominicaine Alexandra Jemenez (15-10 et 15-11) dimanche. Lundi, la neuvième tête de série des éliminatoires s’est imposée devant la Chilienne Josefa Parada (15-2 et 15-1).

Lambert est aussi en action en double avec sa partenaire de Winnipeg Jen Saunders. Les deux représentantes du pays ont conclu au troisième rang du groupe D. Lundi soir, la paire canadienne a plié l’échine devant les Colombiennes Cristina Amaya et Adriana Riveros (15-9 et 15-12). Précédemment, elles ont entamé le tournoi avec une défaite contre les Boliviennes Yasmine Sabja et Valeria Centellas (12-15, 15-12 et 11-8) pour ensuite enchaîner avec un gain sur les Irlandaises Katie Kenny et Majella Haverty (15-5 et 15-7).

Mardi, les joueurs de racquetball bénéficient d’une journée de repos. L’action reprendra mercredi et Frédérique Lambert affrontera la Costaricaine Mancruz Ortiz dans les seizièmes de finale en simple. En double, Saunders et elle se mesureront aux Mexicaines Monserrat Mejia de la Torre et Alexandra Herrera dans les huitièmes de finale jeudi.

Samuel Murray imbattable en simple

De son côté, Samuel Murray, de Baie-Comeau, a gagné ses trois matchs de simple du groupe F. Il a défait dans l’ordre, le Japonais Kono Michimune (15-2 et 15-12), l’Indien Alok Mehta (15-3 et 15-4) ainsi que l’Argentin Shai Manzuri (15-8 et 15-4).

« Je suis très satisfait de mon tournoi jusqu’à maintenant. La vraie compétition commence mercredi avec les tirages. Je suis bien placé pour me rendre loin en simple et en double. Ce sont mes troisièmes mondiaux, mais c’est la première fois que je joue simple et double en même temps. J’aime vraiment ça ! J’aime le fait de jouer beaucoup et nous avons un physiothérapeute, donc nous sommes bien entourés pour performer », a dit l’athlète de 25 ans, sixième tête de série.

En double, aux côtés de Tim Landeryou, de Calgary, les deux hommes ont terminé deuxième du groupe D. Lundi soir, ils ont vaincu les Sud-Coréens Kim Moon-gyun et Kwon Dae-yong (15-5 et 15-3). Plus tôt aux mondiaux, ils ont remporté leur affrontement contre les Dominicains Ramon de Leon et Luis Perez (15-12 et 15-7). Toutefois, Murray et Landeryou ont perdu face aux Boliviens Conrrado Moscoso et Roland Keller (7-15, 15-8 et 11-6).

Mercredi, Samuel Murray aura deux matchs à l’horaire. En simple, il fera face d’abord au Portoricain Aaron Booker dans les seizièmes de finale. En double, lui et Landeryou rencontreront les Argentins Edwin Galicia et Christian Wer jeudi.

« J’ai déjà joué contre Aaron. Ça devrait bien me préparer pour ma huitième de finale plus tard dans la journée », a conclu Murray, qui vise une médaille dans les deux épreuves.