13e, Alexis Lepage obtient son meilleur résultat en Coupe du monde

LepageAlexis2018
Photo Facebook/Alexis Lepage 
Alexis Lepage

Montréal, 13 octobre 2018 (Sportcom) – Le Québécois Alexis Lepage a réussi son meilleur résultat en carrière en Coupe du monde, samedi, en terminant au 13e rang à Sarasota, en Floride.

En raison de la mauvaise qualité d’eau, le format de la course a été changé en duathlon. Les athlètes ont donc d’abord parcouru 2,5 kilomètres de course à pied, puis 20 kilomètres de vélo, avant de conclure avec 5 autres kilomètres de course à pied.

« La première course à pied a bien été, a commenté Lepage qui a pris 7 min 4 s pour parcourir les 2,5 kilomètres. Il fait 41,2 degrés en ce moment, donc il fait abusivement chaud. J’ai ensuite essayé de garder mes énergies à vélo et je suis resté le plus calme possible pour être le plus frais possible pour la deuxième partie de course à pied. »

Le triathlète de Québec a fait un temps de 25 min 35 s en vélo avant de s’attaquer aux deux derniers tours de course.

« En arrivant à la dernière partie de course à pied, j’avais de bonnes jambes. Je savais que j’étais en bonne forme de course à pied parce que je fais beaucoup de cross-country avec l’Université Laval. »

« Comme de fait, ç’a bien été et je suis très satisfait de mon résultat, qui est de loin mon meilleur résultat en Coupe du monde. Ça prouve que j’ai ma place parmi les meilleurs », a fait savoir celui qui a finalement enregistré un chrono de 49 min 2,8 s, bon pour le 13e rang.

C’est le Français Vincent Luis qui a été sacré champion en 48 min 18,3 s. Le Belge Jelle Geens (48 min 24,7 s) et le Portugais Joao Pereira (48 min 25,1 s) l’ont accompagné sur le podium.

Le Canadien Matthew Sharpe (49 min 6,9 s) a conclu en 14e place, tout juste derrière le Québécois.

Le calendrier de compétition de Lepage sera très chargé dans les prochaines semaines. Il aura en effet plusieurs courses, en commençant par la Coupe du monde de Salinas, en Équateur, la semaine prochaine.

« Avec les malchances que j’ai eues, j’ai décidé de continuer à travailler après le triathlon de Montréal pour rester en forme et pour me permettre de faire beaucoup de compétitions ces temps-ci et donc d’accumuler des points. Le gros du travail a été fait dans le dernier mois, donc en ce moment, c’est surtout du maintien que je fais et je me concentre sur chaque course. »

En action du côté féminin, la Lavalloise Karol-Ann Roy s’est classée 33e avec un temps de 57 min 24,2 s.

Les Américaines Renee Tomlin (54 min 34,0 s) et Kirsten Kasper (54 min 35,1 s) ont réussi un doublé alors que la Tchèque Vendula Frintova (54 min 35,2 s) a terminé troisième. L’Ontarienne Joanna Brown a quant à elle fini sixième avec un temps de 54 min 38,9 s.