Judo Canada – Championnats du monde juniors

Alexandre Arencibia décroche le bronze

Montréal, 20 octobre 2018 – Alexandre Arencibia a remporté la première médaille du Canada aux Championnats du monde juniors de judo disputés à Nassau, aux Bahamas, vendredi. Au terme d’un duel qui s’est terminé en prolongation, il a gagné l’une des deux médailles de bronze de la catégorie des moins de 81 kg. 

En finale pour la troisième place, il affrontait le Hongrois Robert Rajkai. À la fin du temps réglementaire, après plus deux minutes de prolongation, il a eu le dessus sur son adversaire pour ippon. Son entraîneur Jean-Pierre Cantin lui a sauté dans les bras quand sa victoire a été confirmée.

« Au début, quand je me suis fait lancer, je me suis dit que ça allait être vraiment difficile. Mais je me suis repris et j’ai remis les compteurs à zéro. J’ai vu les gens de l’équipe canadienne m’encourager et ça m’a redonné de l’énergie. À la fin, j’ai réussi un enchaînement et ça s’est terminé sur ippon. J’étais vraiment, vraiment content », a indiqué Arencibia.

Plus tôt dans la journée, le Montréalais a d’abord vaincu le Portugais Miguel Alves. Il a ensuite défait l’Argentin Victor Gonzalez par ippon en moins d’une minute. Il a perdu son dernier combat du tour préliminaire face à l’Italien Christian Parlati, éventuel champion du monde junior de la catégorie.

« C’était la première fois qu’on s’affrontait. J’étais vraiment déçu de perdre, parce que je m’attendais à aller chercher la médaille d’or. Par contre, je me suis relevé les manches et je me suis remotivé pour le repêchage. Je n’étais pas venu ici pour repartir sans une médaille », a expliqué le judoka québécois.

Il s’est rapidement repris au repêchage, où il n’a mis que 35 secondes pour vaincre le Brésilien Guilherme Schimidt par ippon.

« C’était une journée magique, a affirmé son entraineur Jean-Pierre Cantin. Il a réussi à se concentrer, même après avoir perdu un combat qu’il voulait gagner, et à l’emporter au repêchage. Il a bien écouté les consignes et je suis vraiment, vraiment fier de lui. C’était toute une expérience. »

L’autre Canadien qui combattait dans cette catégorie, François Gauthier-Drapeau, d’Alma (Québec), a plié l’échine à son unique combat du jour alors qu’il était opposé à Murad Fatiyev, de l’Azerbaïdjan.

L’Ontarien Benjamin Kendrick, médaillé de bronze aux Championnats du monde cadets en 2017, a subi le même sort à son premier affrontement du tableau des moins de 90 kg, où le Géorgien Lasha Bekauri s’est imposé après les 4 minutes réglementaires. Bekauri a terminé la journée avec la médaille d’or au cou.

Chez les femmes, Shianne Gronen (-70 kg) quittera les mondiaux avec une fiche de 1-1. L’athlète de Creston (Colombie-Britannique) n’a eu besoin que de 30 secondes pour s’imposer par ippon contre Raven Pennerman (Bahamas). Au tour suivant, alors qu’elle était opposée à la Néerlandaise Donja Vos, elle a à son tour été éliminée par ippon.

Aucune Canadienne n’était en lice chez les moins de 63 kg.

Allayah Copeland (-78 kg), Shady El Nahas (-100 kg) et Joe Casey Andres (+100 kg) combattront samedi, dernier jour de ces Championnats.

-30-

Rédaction : Sportcom pour Judo Canada