Triathlon – Coupe du monde

Alexis Lepage 15e en Équateur

LepageAlexis20184
Photo Facebook/Alexis Lepage 
Alexis Lepage

Montréal, 21 octobre 2018 (Sportcom) – Grâce à sa 15e place, le Québécois Alexis Lepage a obtenu le meilleur résultat du pays, dimanche, à la Coupe du monde de triathlon sur distance sprint présentée à Salinas, en Équateur.

« C’est un bon rang, mais je suis un peu déçu de ma performance. Le parcours en tant que tel n’était pas difficile. Il n’y avait même pas de côtes. Ce n’était pas une course technique, mais stratégique », a-t-il dit, lui qui a signé le meilleur résultat de sa carrière en Coupe du monde la semaine dernière en Floride avec une 13e place.

L’Espagnol David Castro Fajardo (52 min 21 s) a remporté l’or, le Brésilien Manoel Messias (+2 secondes) a mis la main sur l’argent et le Portugais Joao Pereira (+3 secondes) a complété le podium.

Le triathlète de 24 ans a enregistré un chrono de 52 min 55 s, un retard de 34 secondes sur le vainqueur.

« En natation, j’ai eu un relativement bon départ. J’étais très confortable. C’est une de mes forces, alors ce n’était pas trop stressant. En vélo, nous roulions en gros peloton, mais après 12 kilomètres, il y a eu un gros crash. Environ une quinzaine de personnes sont tombées. Comme j’étais pris derrière, il a fallu que je pédale fort pour revenir sur le groupe de tête. Quand j’y suis arrivé, il restait un tour, donc 5 kilomètres. J’ai essayé de sauver mes jambes le plus possible. »

Selon lui, il aurait pu obtenir un meilleur classement s’il avait mieux fait sa deuxième transition. « Quelques petites erreurs m’ont coûté des rangs. J’étais bien placé, mais j’ai mal fait ça. Je suis sorti en 30e place, alors j’ai dû courir bien vite le premier tour pour avoir un bon peloton. »

Les Ontariens Taylor Forbes (26e) et John Rasmussen (51e), ainsi que le Britanno-Colombien Matthew Sharpe (DNF) étaient également en action.

Dimanche prochain, Lepage participera à la Coupe continentale de Puerto Lopez, toujours en Équateur.

Du côté féminin, l’Ukrainienne Yuliya Yelistratova (58 min 19 s) a été couronnée championne devant la Brésilienne Luisa Baptista (+3 secondes) et la Chilienne Barbara Riveros (+18 secondes), respectivement deuxième et troisième.

La Britanno-Colombienne Desirae Ridenour (59 min 11 s) a terminé 14e, alors que la Montréalaise Élisabeth Boutin (59 min 54 s) a pris le 29e rang.