École secondaire De Mortagne

Séguin, Cournoyer et les Hamelin inspirent les jeunes de De Mortagne

20181120DeMortagne
Photo Lynn Desmarais 
Julianne Séguin, Charle Cournoyer, François Hamelin et Charles Hamelin

Boucherville, 21 novembre 2018 – Environ 600 élèves du programme sport-études de l’école secondaire De Mortagne se sont rassemblés lundi pour honorer les Olympiens de Pyeongchang, Julianne Séguin, Charles et François Hamelin ainsi que Charle Cournoyer, tous d’anciens étudiants-athlètes de l’établissement scolaire de Boucherville.

De Mortagne a procédé au dévoilement de bannières et à la remise de prix lors de cette activité médiatique. La patineuse artistique Julianne Séguin (épreuve en couple), de même que les patineurs de vitesse sur courte piste Charle Cournoyer, Charles Hamelin et François Hamelin ont partagé leur expérience auprès des jeunes de la troisième à la cinquième secondaire, de même qu’aux élèves de la première et deuxième secondaire pratiquant la même discipline qu’eux.

« C'est un honneur pour moi et pour l'école secondaire De Mortagne d'avoir pu contribuer au développement de ces quatre athlètes olympiques. C'est une fierté pour moi de les honorer aujourd'hui; reconnaissance pleinement méritée », a fait savoir Olivier Guernon, directeur adjoint du programme sport-études de l’école secondaire De Mortagne.

Julianne Séguin : une battante gracieuse et déterminée

Dès ses débuts à l’épreuve en couple avec Charlie Bilodeau, Julianne Séguin est rapidement montée sur les podiums internationaux chez les juniors. En 2015, le duo a été sacré vice-champion du monde junior en plus de signer son meilleur résultat en carrière aux mondiaux seniors avec une huitième place. À sa première participation aux Jeux olympiques en 2018, l’étudiante au Cégep Édouard-Montpetit a atteint la neuvième place avec Charlie. L’été dernier, avec plusieurs médailles sur la scène internationale en poche, ils ont mis fin à leur partenariat après des saisons teintées par plusieurs blessures du côté de la jeune femme.

« C'est extrêmement gratifiant de voir qu'une somme de travail tel que l'entraînement et les sacrifices pour se rendre aux Olympiques est reconnue et soulignée par mon ancienne école. Je crois que c'est un bel exemple pour les jeunes en sport-études et j'en suis fière. Je leur ai partagé mon expérience à l’école De Mortagne qui m'a permis d'atteindre mon plus grand rêve. Je n'aurais pu me concentrer sur le patin sans toute l'organisation de cette école. Je souhaite sincèrement à tous les élèves d'en profiter au maximum pour optimiser leur vie d'athlète. C'est un bel encadrement et j'ai été très chanceuse d'en bénéficier », a dit Julianne.

François Hamelin ou le courte piste dans la peau

François Hamelin est arrivé à De Mortagne en troisième secondaire (2001) et a poursuivi son parcours sportif et académique avec nous jusqu’à sa graduation (2004). François a connu son meilleur résultat individuel aux mondiaux de 2010 avec l’argent au 500 m. En décembre 2015, il a signé sa première victoire en carrière en Coupe du monde à Nagoya dans cette même épreuve. Avec trois participations aux Jeux olympiques (2010, 2014 et 2018), son meilleur moment demeure sa médaille d’or au relais masculin à Vancouver.

« Quand je suis venu à De Mortagne, en secondaire 3, ma vie a été facilitée. J'avais tout l'après-midi pour faire mes devoirs avant de m'entraîner en fin d'après-midi. Le programme était fait pour faciliter nos vies d'élèves-athlètes. Je sais que ça m'a aidé pour tout mon parcours, pour ma réussite académique et comme athlète aussi », a témoigné François, retraité depuis mars dernier et qui a démarré son agence de marketing sportif, Balboa Sport.

Charles Hamelin, aussi connu sous « Le roi Charles premier »

Aux Jeux de Pyeongchang, Charles Hamelin a récolté sa cinquième médaille olympique avec le bronze au relais et a battu le record olympique du 1000 m avec un temps de 1 min 23,407 s en qualifications. À Sotchi (2014), il a remporté l’or au 1500 m et quatre ans plus tôt, à Vancouver, il a gagné l’or au 500 m et au relais aux côtés de son frère François. À Turin (2006), le champion du monde en titre, qui a fréquenté De Mortagne pendant sa cinquième secondaire (2001-2002), a mis la main sur sa première médaille olympique de sa carrière avec l’argent au relais.

Charle Cournoyer surprend à ses premiers Jeux!

Le souvenir favori des Jeux olympiques de Charle Cournoyer est d’avoir vu l’équipe canadienne masculine du relais 5000 m remporter la médaille d’or à Vancouver (2010). À ce moment, il espérait participer un jour aux Jeux. Mission accomplie, puisqu’à ses débuts olympiques à Sotchi (2014), Charle était le plus jeune membre de l’équipe canadienne de patinage de vitesse sur courte piste. Cela ne l’a pas empêché de remporter le bronze au 500 m avec seulement trois saisons de compétitions internationales dans ses bagages. À Pyeongchang, Charle était membre de l’équipe de relais qui a mis la main sur le bronze. Diplômé de De Mortagne en 2008, il a ensuite poursuivi ses études en sciences informatiques et mathématiques au Collège Rosemont.

-30-

Informations :

Julie Plamondon
Enseignante en anglais, deuxième secondaire
Coordonnatrice des communications
École secondaire De Mortagne
514-718-2076