Ski de fond – Coupe du monde

Troisième, Alex Harvey passe à la caisse

20181130AlexHarvey
Capture d'écran / Youtube FIS 
Alex Harvey

Montréal, 30 novembre 2018 (Sportcom) – Alex Harvey n’a pas attendu longtemps avant de voir les effets de son travail consacré aux épreuves de sprint pendant son entraînement estival. Après sa huitième place obtenue au sprint classique de la Coupe du monde de Ruka la semaine dernière, le fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges est monté sur un premier podium cette saison en obtenant le bronze, vendredi, au sprint libre de Lillehammer (Norvège).

L’Italien Federico Pellegrino s’est imposé devant le Norvégien Emil Iversen. Tout comme Harvey aux mondiaux de Lahti en 2017 qui avait remporté l’or au 50 km libre, Pellegrino avait lui aussi été sacré champion du monde, mais au sprint libre.

« C’est un des parcours qui est le plus dur physiquement sur le circuit et il me convient bien avec un finish à haute vitesse, a reconnu Harvey. Je suis content de voir que les efforts faits cet été à l’entraînement pour retrouver un bon niveau en sprint payent. Je voulais retrouver cette corde à mon arc, surtout pour des courses par étapes comme en fin de semaine. Atteindre la finale ou la demi-finale (en sprint) peut apporter beaucoup de secondes de bonification. »

Pellegrino a mené le peloton dans la dernière ascension, tandis que le Québécois était quatrième, derrière l’Italien et deux Norvégiens. Encore quatrième dans le dernier virage, Harvey est sorti par l’extérieur pour dépasser le Norvégien Sindre Björnestad Skar et s’assurer d’une première médaille cette saison.

« Je suis resté bas pour rester aérodynamique, car il y avait un bon vent de face dans le dernier droit. »

Ce troisième rang place de l’athlète de 30 ans dans une situation enviable pour ce mini-tour qui comptabilisera les résultats des trois courses de la fin de semaine avec la présentation d’un 15 km libre (départ individuel) samedi et d’un 15 km classique (départ poursuite) dimanche.

En raison de son classement de vendredi, Harvey pourra décider son rang de départ samedi et celui-ci sera choisi en fonction de la possibilité de connaître des temps intermédiaires de skieurs qui seront parmi les favoris tels Dario Cologna, Alexander Bolshunov ou Simen Hegstad Krueger.

« J’ai l’impression qu’il y aura de gros écarts demain et je suis dans une position où c’est difficile de demander mieux en ce moment. »

Les Canadiens Andy Shields et Russell Kennedy ont respectivement terminé 60e et 64e.

Aucune Canadienne n’était au départ de l’épreuve féminine qui a été le théâtre d’un doublé suédois grâce à Jonna Sundling et Stina Nilsson. Le bronze est allé à l’Américaine Sadie Björnsen.