Parahockey – Coupe Canadian Tire 2018

Anton Jacobs-Webb et Alexis Auclair dans la cour des grands

JacobsWebbAnton
Photo Sportcom 


Montréal, 6 décembre 2018 (Sportcom) –Âgés respectivement de 18 et 19 ans, Anton Jacobs-Webb et Alexis Auclair endossaient pour la première fois cette semaine l’uniforme de l’équipe nationale de parahockey dans le cadre de la Coupe Canadian Tire 2018 qui est présentée à London, en Ontario. Et ils étaient prêts.

Auparavant membres de l’équipe nationale de développement, les deux Québécois font partie des six recrues qui ont rejoint la formation canadienne senior à ce premier tournoi du nouveau cycle paralympique.

« C’est un gros saut. Tout est plus vite et plus physique, surtout contre les États-Unis », a analysé le Gatinois Anton Jacobs-Webb qui a marqué le premier point de sa carrière à son premier match, dimanche dernier, en obtenant une mention d’aide sur le but de Cody Dolan dans la victoire de 7-0 sur la Corée. « Ce n’était pas un grand moment dans la partie puisque nous menions déjà, mais c’était le fun, car c’était ma première mention d’aide! J’aime bien faire partie de la feuille de pointage! »

Ce premier match était une occasion pour la nouvelle équipe, dont font également partie les Québécois Antoine Lehoux et Dominic Larocque, de briser la glace. « Même si nous étions des nouveaux joueurs, c’était une belle expérience et nous formons une bonne équipe. Nous apprenons à nous connaître », a souligné Jacobs-Webb.

Alexis Auclair à quant à lui sauter sur la glace pour la première fois mercredi pour le deuxième match des Canadiens contre les Coréens. « J’étais très excité de montrer ce que je valais, mais un peu stressé. C’était mon premier match devant autant de monde », a raconté le parahockeyeur de Saint-Hyacinthe.

En mode apprentissage

À London, les joueurs canadiens ont affronté deux fois la Corée du Sud et deux fois les États-Unis dans la ronde préliminaire. Deux fois victorieux contre les Coréens (7-0 et 4-0), ils se sont avoués vaincus lors des deux rencontres qui les opposaient aux Américains. Défaits 3-0 lundi, les Canadiens ont à nouveau subi un revers de 4-1 jeudi soir.

Seul Dominic Cozzolino a percé la défensive américaine alors que le gardien canadien Dominic Larocque a repoussé 12 des 16 rondelles adverses.

« Nous nous sommes vraiment améliorés depuis le début du tournoi. Nous commençons à connaître nos lignes. J’ai été impressionné par notre jeu aujourd’hui (jeudi) », a mentionné Jacobs-Webb.

La troupe américaine, cette même formation qui a privé l’équipe canadienne d’une médaille d’or tant attendue aux Jeux paralympiques de Pyeongchang, n’a pas fait de cadeaux.

« La rivalité entre les deux équipes est vraiment intense. Nous sommes de grands adversaires et c’est pour les vaincre que nous nous entraînons et que nous faisons toute notre préparation », a expliqué Jacobs-Webb.

« Ils sont très rapides et très physiques, mais nous aussi. Avec plus d’expérience, nous pourrons les battre », a ajouté Auclair.

Les États-Unis et la Corée croiseront le fer vendredi pour le dernier match de la ronde préliminaire de la Coupe Canadian Tire 2018, mais il est déjà confirmé que Canadiens et Américains se retrouveront en grande finale du tournoi samedi après-midi.