Patinage de vitesse longue piste – Coupe du monde

Une heure mouvementée pour Antoine Gélinas-Beaulieu

LonguepisteJapon2018
 


Montréal, 7 décembre 2018 (Sportcom) – Une poursuite par équipe et une course individuelle de 1000 m en moins d’une heure. Ce fut un 60 minutes efficace pour Antoine Gélinas-Beaulieu qui a pris le quatrième rang avec ses coéquipiers, puis le neuvième au 1000 m, un sommet en carrière, vendredi, à la Coupe du monde de Tomaszow Mazowiecki, en Pologne.

« La poursuite par équipe était tout juste avant le 1000 m, à 50 minutes d'intervalle. Ça prenait donc une bonne préparation et une bonne planification pour maximiser mon temps de récupération entre les deux courses », a mentionné le Sherbrookois qui a bien relevé le défi.

Gélinas-Beaulieu et ses coéquipiers Ted-Jan Bloemen, Jordan Belchos ont terminé derrière les Japonais, les Norvégiens et les Russes.

« Mon effort s'est très bien passé, il me restait encore beaucoup d'énergie à la fin et j’ai pu pousser Jordan dans le dernier tour, ce qui nous a permis de probablement gagner quelques dixièmes de seconde. »

Même s’il était de retour sur la glace moins d’une heure plus tard pour l’épreuve de 1000 m, tout était bien planifié pour qu’il ait le temps de récupérer. « Ç’a été plus facile que d’habitude et je n’avais aucun stress avant ma course. »

Neuvième avec un chrono de 1 min 11,142 s, il a accusé un retard de 1,90 seconde sur le vainqueur, le Russe Pavel Kulizhnikov.  « Le plan était d'être plus fluide dans ma vitesse, mais aussi de sortir mes deux bras dans le premier droit suivant le départ. C’est une chose que j’oublie tout le temps et que mon entraîneur Gregor Jelonek ne cesse de me répéter. J’ai encore oublié, mais juste pour quelques pas, a expliqué le patineur québécois. J’ai pensé à mon coach qui regardait probablement ma course et qui n’était pas trop content ! »

Malgré l’oubli, Antoine Gélinas-Beaulieu s’est dit satisfait de sa course, lui qui avait fini 10e à Obihiro, puis 13e à Tomakomai sur la distance le mois dernier. « Si je continue à faire des records de classement mondial, ça ne devrait pas être long avant que je gagne ma première médaille individuelle ! »

L’athlète de 26 ans sera de retour sur la glace samedi pour l’épreuve de 1500 m. « Je veux répéter la  même stratégie de technique et d’exécution de course que dans mon 1000 m aujourd’hui. »

Tout en sortant les bras ? « Exactement ! »

Autres résultats québécois

500 m hommes division A
Laurent Dubreuil – 12e
Alex Beaulieu-Lacroix  – 19e

500 m hommes division B
Christopher Fiola – 22e
David La Rue – 26e

1000 m hommes division A
Antoine Gélinas-Beaulieu – 9e
Laurent Dubreuil – 15e

1000 m hommes division B
David La Rue – 8e
Christopher Fiola – 18e