Patinage de vitesse sur longue piste – Coupe du monde

Record personnel pour Valérie Maltais au 3000 m

MaltaisValerie2018
Photo Facebook/Valérie Maltais 
Valérie Maltais

Montréal, 16 décembre 2018 (Sportcom) – « Il est difficile de dire comment j'aurais pu faire mieux aujourd'hui! » La recrue du patinage de vitesse sur longue piste Valérie Maltais a réalisé un record personnel de 4 min 6,391 s au 3000 m groupe A de la Coupe du monde de Heerenveen dimanche.

Grâce à son temps sur l’anneau de glace des Pays-Bas, la Saguenéenne a fini au 13e échelon. Elle a accusé un retard de 6,97 secondes sur la gagnante, la Néerlandaise Antoinette de Jong.

« Je me sentais bien sur la ligne de départ. Je prends de l'expérience et je m'améliore à chaque course que je fais. Hier, au 1500 m, et aujourd'hui au 3000 m. Ce n'est que du positif et j'ai hâte aux prochaines courses! »

L’Ontarienne Isabelle Weidemann (+0,71 seconde) a fait son meilleur chrono et a mis la main sur l’argent, alors que la Tchèque Martina Sablikova (+0,91 seconde) a complété le podium. L’Ontarienne Ivanie Blondin est quant à elle sixième.

Encore nouvelle dans l’univers de la longue piste, Maltais ne cache pas qu’elle a du travail à faire physiquement et surtout techniquement.

« La vitesse est là si je compare mes temps. Je suis très positive que ça va venir avec le travail et le temps, a-t-elle dit. Je trouve que je m'adapte bien à ce nouvel environnement. C'est motivant d'être ici, de rencontrer des gens, d'être dans l'action et apprendre des meilleures. »

L’athlète de 28 ans a ajouté que le stress qu’elle ressent sur la ligne de départ est différent de celui qu’elle devait gérer pendant sa carrière en courte piste. « C’est une bonne nervosité que je connais lors de mes épreuves importantes. Mais honnêtement, celle que je ressens avant mes courses en longue piste est vraiment moindre qu'en courte piste. Ma performance dépend que de moi. »

Dubreuil stoppé par un bris d’équipement

Laurent Dubreuil a fait un départ canon sur les 200 premiers mètres de son 1000 m groupe A, mais s’est soudainement arrêté et a pointé vers ses pieds.

« J'ai brisé mon ressort sur le patin droit. Ça allait très mal! La lame ne revient pas assez vite avec seulement un ressort. C’est dommage, je me sentais super bien! Mon départ a été extrêmement vite malgré le bris d'équipement. Je pense que j'allais faire une très bonne course », a dit le Lévisien, qui pointe au 20e et dernier rang.

Dans la même épreuve, Antoine Gélinas-Beaulieu a fini 16e. Le Sherbrookois a aussi fait le 5000 m groupe B où il a conclu en 13e place.

Également dans la division B, Christopher Fiola (Montréal) et David La Rue (Saint-Lambert) ont respectivement pris les 15e et 17e rangs du 1000 m.

Les patineurs seront de retour sur le circuit de la Coupe du monde au début février, à Homar, en Norvège.