Ski alpin – Coupe du monde

Une chute coûteuse pour Laurence St-Germain

StGermainLaurence
Photo Canada Alpin 
Laurence St-Germain

Montréal, 1er janvier 2019 (Sportcom) – Laurence St-Germain a participé pour la première fois au slalom en parallèle sous forme de duel à la Coupe du monde d’Oslo, mardi. C’était un événement spécial pour la skieuse alpine puisque la compétition s’est déroulée « sur la piste de saut à ski au milieu de la ville ».

« C’était vraiment spécial comme ambiance! C’était la première fois que j’allais à un événement comme celui-là », a fait savoir la jeune femme de Saint-Ferréol-les-Neiges, qui a conclu au 13e rang.

St-Germain a été éliminée dans les huitièmes de finale à la suite d’une chute sur une erreur technique dans la première manche.

« La neige était dure et glacée et j’ai perdu mon appui à une porte plus difficile où plusieurs personnes ont fait la même erreur. J’avais un retard de 0,5 seconde à rattraper dans la deuxième manche. C’est énorme pour un duel! a dit l’athlète de 24 ans. Wendy [Holdener] est une des meilleures dans cette discipline, alors ma seule chance de réduire l’écart était qu’elle fasse une erreur. C’est décevant parce qu’avant que je tombe, j’étais pratiquement à égalité avec elle. »

La compétition en Norvège regroupait 16 femmes. St-Germain a obtenu son billet à la suite de son 10e rang au slalom de la Coupe du monde de Simmering samedi.

La Slovaque Petra Vlhova a remporté l’or devant l’Américaine Mikaela Shiffrin et la Suissesse Wendy Holdener, respectivement deuxième et troisième. Les Ontariennes Erin Mielzynski (5e) et Roni Remme (16e) ont également participé à l’événement.

Laurence St-Germain souhaite prendre part à la prochaine compétition de ce genre qui aura lieu à Stockholm, en Suède, en février.

« Nous avons seulement un duel où toutes les filles peuvent participer et c’était celui de Saint-Moritz il y a deux semaines. Ensuite, il y a deux épreuves en ville, soit Oslo et Stockholm, où seulement les 16 meilleures filles et 16 meilleurs garçons du classement général de slalom y participent. C’est certain que skier à ces deux compétitions, c’est dans mes objectifs puisqu’ils sont un peu plus spéciaux. Pour Stockholm, la sélection sera faite après les Championnats du monde (qui auront lieu quelques jours avant). »

D’ici là, la Québécoise sera de retour sur ses skis samedi pour le slalom de la Coupe du monde de Zagreb, en Croatie.