Ski acrobatique (bosses) – Coupe du monde

Kingsbury signe une quatrième victoire de suite « un peu plus facile »

20190112MK_Calgary
FIS 
Mikaël Kingsbury s'impose à la Coupe du monde de Calgary

Montréal, 12 janvier 2019 (Sportcom) – Domination, suprématie, hégémonie… les adjectifs commencent à manquer pour qualifier la saison de Coupe du monde de Mikaël Kingsbury. Samedi après-midi à l’étape de Calgary, le bosseur de Deux-Montagnes a une fois de plus été dominant, alors qu’il est demeuré invaincu cette saison dans le circuit international en remportant une quatrième victoire de suite. Il s’agit de la 53e victoire de sa carrière en Coupe du monde.

Le champion olympique en titre a terminé loin en tête au classement avec ses 84,17 points. Sur le podium, le Québécois a été accompagné du Suédois Walter Wallberg (80,98 pts) et du Japonais Daichi Hara (78,14 pts).

« La piste n’était pas évidente aujourd’hui. Avec la chaleur, quelques gars se sont accrochés et avec mon pointage obtenu en finale, je savais que je pouvais aller chercher la victoire en super finale si je faisais la même descente. Aucune descente avant moi n’avait été exceptionnelle, alors ç’a été un peu plus facile, même si ce n’était pas évident pour être constant pendant toute la journée. Quatre victoires de suite… les choses vont plutôt bien! » a révélé l’athlète de 26 ans qui s’était aussi imposé aux deux rondes précédentes.

Laurent Dumais (Québec) a terminé en 10e place.

À son retour en Coupe du monde un an après avoir subi une rupture du ligament antérieur croisé du genou droit, Philippe Marquis a raté de peu sa qualification en terminant 18e. Seuls les 16 premiers accédaient à la finale.

Kerrian Chunlaud (28e), Simon Lemieux (31e), Gabriel Dufresne (37e) et Elliott Vaillancourt (47e) se sont également arrêtés en qualifications.

Insatiable, Kingsbury ne veut pas arrêter sa séquence et il a encore faim, lui qui sera bientôt en action devant les siens à la Coupe du monde de Mont-Tremblant dans deux semaines.

« Je me crée une avance au classement général, ce qui est vraiment bon pour le globe de cristal. L’objectif est d’être au sommet de ma forme pour les Championnats du monde de Deer Valley, au début février. »

Justine Dufour-Lapointe en super finale féminine

Seule Québécoise qualifiée en super finale, la Montréalaise Justine Dufour-Lapointe (73,43 pts) a pris le cinquième rang. La Kazakhe Yulia Galysheva (79,10 pts) s’est imposée devant la Française Perrine Laffont (77,96 pts) et l’Américaine Jaelin Kauf (76,10 pts).

« Quand on regarde la position, ce n’est pas vraiment ce à quoi je m’attendais, mais ça reste bon, car je ne pensais pas être ici aujourd’hui. La semaine passée, je ne pensais pas être capable de donner mon 100% », a commenté la bosseuse de 24 ans en faisant référence à une blessure à l’épaule droite subie en compétition le mois dernier, ce qui l’a ralentie dans son entraînement des dernières semaines.

« C’est la première fois que je revenais d’une petite blessure. Aujourd’hui j’ai été forte, je me suis battue jusqu’à la fin, j’ai sorti les crocs et c’est ma plus grande fierté de la journée. »

Chloé Dufour-Lapointe (Montréal) a fini 8e, tandis que Laurianne Desmarais-Gilbert (Sainte-Adèle) s’est classée 27e.