Escrime – Coupes du monde

De courts parcours sur les pistes

escrime-general
Photo Devin Manky, COC 


Montréal, 13 janvier 2019 (Sportcom) – Malinka Hoppe Montanaro, Ariane Léonard et Alexanne Verret étaient toutes les trois en action à l’épreuve individuelle de la Coupe du monde d’épée vendredi, présentée à La Havane, à Cuba.

Verret, de Québec, a obtenu le meilleur classement québécois en terminant 107e. Dans le tableau préliminaire de 128, elle a subi une défaite de 15-14 face à la Japonaise Kanna Oishi. En poules, elle avait signé une fiche de deux victoires et 4 défaites.

Léonard, de Saint-Lambert, s’est elle aussi rendue dans le tableau préliminaire de 128. Elle a subi le même sort que Verret en étant défaite 15-8 par l’Italienne Roberta Marzani à son premier match d’élimination directe. Celle qui avait fait deux victoires et quatre défaites dans les poules a conclu au 122e rang.

La Montréalaise Hoppe Montanaro n’a quant à elle pas passé les poules avec seulement une victoire en six matchs. Elle s’est classée 137e.

Dimanche, dans le tableau par équipe, les Canadiennes se sont classées au 17e rang. Elles ont perdu leur premier match 45-29 contre Cuba.

L’Estonie a eu le meilleur 34-33 sur la Pologne en finale pour l’or.

Courte sortie de Van Haaster à Paris

De son côté, le Montréalais Maximilien Van Haaster a connu une courte journée à la Coupe du monde de fleuret de Paris, vendredi. L’escrimeur de 26 ans n’a signé que deux victoires contre quatre défaites dans les poules, ce qui a été insuffisant pour accéder aux tableaux éliminatoires. Il a conclu au 195e rang.

« C’était juste une mauvaise journée. J'étais à deux touches de passer le tour des poules, mais malheureusement, ça sera pour la prochaine fois », a-t-il dit.

Dimanche, à l’épreuve par équipe, le Québécois a joint ses efforts à ceux d’Eli Schenkel, Mikhail Sweet et Blake Broszus pour classer le Canada 16e.

Les escrimeurs du pays ont remporté un seul duel dans leur journée, soit celui contre l’Australie dans le tableau de 32 par la marque de 45-43. Ils ont ensuite été défaits 45-15 par l’Italie dans le tableau de 16, ce qui les a relégués à des matchs de classement.

Les Canadiens ont conclu leur journée en subissant trois défaites serrées de suite, soit de 45-42 face à l’Égypte, 45-41 face à l’Allemagne et 45-43 contre le Brésil.

« L’Italie est une équipe très forte et nous ne sommes pas à leur niveau en tant que groupe. Tous nos autres matchs étaient serrés et il nous en manquait très peu pour gagner. Même si le résultat final n'est pas bon, nous avons beaucoup mieux tiré en équipe que dans les compétitions précédentes. Nous avons maintenant un groupe plus constant, donc les résultats vont aller en s'améliorant », a conclu Van Haaster, confiant.