Patinage de vitesse sur longue piste – Coupe du monde

La soif d’expérience de Valérie Maltais

MaltaisValerie2018
Photo Facebook/Valérie Maltais 
Valérie Maltais

Montréal, 1er février 2019 (Sportcom) – À sa première saison sur longue piste, l’ancienne spécialiste du patinage de vitesse courte piste Valérie Maltais ne croyait pas qu’elle aurait l’occasion de voir son nom sur la liste des inscrites des Championnats du monde par distance individuelle qui seront présentés à Inzell, du 7 au 10 février.

La Québécoise aura un horaire chargé la semaine prochaine en Allemagne, elle qui sera sur la ligne de départ de quatre épreuves, le 3000 m, le 1500 m, la poursuite par équipe et le départ de masse.

« Présentement, tout est fait en fonction des mondiaux puisque c'est la compétition la plus importante cette année. Au début de la saison, je souhaitais m'y rendre sans savoir si j'en avais les capacités. Je suis extrêmement contente et je souhaite faire une performance au meilleur de mes capacités », a-t-elle confié.

En vue de sa préparation pour le grand rendez-vous, la Saguenéenne a entamé sa seconde moitié de saison en poursuivant son apprentissage à la Coupe du monde d’Hamar, en Norvège. Vendredi, elle a pris le deuxième rang du 3000 m groupe B en réalisant un chrono de 4 min 10,427 s.

« Je suis contente du résultat. Je n'ai pas encore beaucoup d'expérience et je considère avoir beaucoup appris dans cette course. »

Maltais a toutefois avoué ne pas être satisfaite de son exécution au départ qui n’a pas été suffisamment rapide. « Cela m'a fait dépenser beaucoup d'énergie pour prendre de la vitesse après le premier tour. Maintenant, mes départs vont bien, mais je n'ai pas été vite aujourd'hui par ma faute », a-t-elle ajouté.

L’athlète de 28 ans sera de retour sur l’anneau de glace dimanche pour le 1500 m.

« Mon objectif ce week-end est de faire de bonnes courses au meilleur de mes capacités et d'évaluer le résultat par la suite. C'est le même depuis le début de la saison. Il y a beaucoup de choses à apprendre encore. Il y a eu la technique et maintenant je me concentre sur la tactique. Ça fait beaucoup de nouvelles choses lorsqu’arrive le moment de la compétition », a conclu Valérie Maltais.

Laurent Dubreuil, Christopher Fiola et Antoine Gélinas-Beaulieu entreront en action samedi.