Ski acrobatique (Big Air) – Championnats du monde

Alex Beaulieu-Marchand est médaillé de bronze aux mondiaux

20190202 AlexBeaulieu-Marchand
Photo Twitter Freestyle Canada 


Montréal, 2 février 2019 (Sportcom) – Une semaine seulement après avoir récolté deux médailles d’argent aux X Games d’Aspen, Alex Beaulieu-Marchand a récidivé et a cette fois mis la main sur la première médaille de sa carrière aux Championnats du monde. Il a remporté le bronze à l’épreuve de Big Air présentée à Park City, en Utah.

« J’ai fait trois podiums en trois compétitions en 2019, et j’ai terminé quatrième au Dew Tour (en décembre). J’ai vraiment une saison exceptionnelle et ça montre que je suis constant, donc je ne peux pas être plus content », a commenté l’athlète de Saint-Augustin-de-Desmaures.

« Pour moi, les X Games, les Championnats du monde et les Coupes du monde, c’est la même chose dans le sens que ce sont toutes des compétitions où je veux simplement faire du mieux que je peux et bien skier. »

Beaulieu-Marchand a réussi un left triple 1260 safety (91,25 points) en première manche et un switch left side triple 1440 Japan (92,00 points) à son deuxième essai pour ainsi totaliser 183,25 points et se tailler une place sur le podium.

« Ma première manoeuvre, ça faisait quand même longtemps que je ne l’avais pas atterrie en compétition, alors je suis super content de l’avoir réussie. Ma deuxième était déjà planifiée parce qu’avec le déroulement de l’épreuve, où on avait seulement trois essais, j’y suis allé pour des manoeuvres plus sûres pour me mettre en bonne position », a-t-il expliqué.

Provisoirement deuxième avant le début de la troisième manche, Beaulieu-Marchand n’a pas été en mesure d’atterrir sa dernière descente, tandis que le Suédois Henrik Harlaut a obtenu une note de 91,75 qui, additionnée à ses 92,25 points de la première manche, lui a permis de devancer le Québécois.

Avec son pointage de 186,00, le Suisse Fabian Boesch est pour sa part devenu champion du monde au Big Air.

« Puisque j’avais atterri mes deux premiers sauts, mon dernier était un bonus où j’ai tenté le tout pour le tout. Je suis allé pour une manoeuvre que j’ai réussie aux X Games la semaine passée et que c’était la deuxième fois de ma vie que je faisais. J’avais trop de vitesse et je n’ai pas été capable de l’atterrir sur mes pieds. J’ai presque explosé en bas complètement de la piste, je suis allé trop loin. »

« La seule partie de moi qui est un peu déçue, c’est de ne pas avoir atterri la troisième manche, mais les autres skieurs ont très bien skié et je ne peux rien leur enlever. Je ne peux pas contrôler ce que les autres font, alors oui, j’aurais vraiment aimé l’atterrir parce que ça aurait sans doute amélioré mon sort, mais je suis quand même vraiment content et fier de ma médaille de bronze », a dit Beaulieu-Marchand qui avait terminé quatrième des qualifications en après-midi avec 92,00 points.

À sa première participation aux mondiaux, Philippe Langevin, de Mont-Tremblant, s’est quant à lui classé 18e avec une récolte de 88,00 points pour sa deuxième descente en qualifications. Seuls les 10 premiers accédaient à la finale.

Les deux Québécois seront de retour sur les pistes américaines dès mardi, puisqu’ils prendront part aux qualifications de l’épreuve de slopestyle.