Escrime – Coupes du monde et Grand Prix

Malinka Hoppe Montanaro termine 45e à Barcelone

HoppeMalinka2016
Photo Facebook/Malinka Hoppe 
Malinka Hoppe

Montréal, 9 février 2019 (Sportcom) – Le parcours de la Montréalaise Malinka Hoppe Montanaro à la Coupe du monde d’épée, présentée à Barcelone, en Espagne, a pris fin samedi lorsqu’elle a subi la défaite dans le tableau de 64.

Hoppe Montanaro s’est inclinée à son premier duel éliminatoire par la marque de 15-6 face à l’Allemande Beate Christmann.

La Québécoise avait très bien entamé sa compétition, elle qui était demeurée invaincue en six matchs dans la ronde des poules et qui s’était automatiquement taillée une place dans le tableau principal.

Ariane Léonard, de Saint-Lambert, s’est quant à elle arrêtée dans le tableau de 128 après sa défaite de 15-6 contre la représentante de la Corée du Sud, Sera Song, et a terminé 140e. Précédemment, elle l’avait emporté 15-8 face à la Grecque Eleftheri Mimigianni dans le tableau de 256 et avait remis une fiche de 3 victoires et 3 défaites dans les préliminaires.

Malinka Hoppe Montanaro et Ariane Léonard feront équipe avec Marie-Rose Huellas-Bruskiewicz et Ka Yan Sze à la compétition par équipe dimanche.

Du côté de Turin, en Italie, Maximilien Van Haaster a fini 111e au Grand Prix de fleuret. Avec 4 victoires et 2 défaites dans les poules, il a accédé au tableau préliminaire de 128, où il a plié l’échine devant l’Italien Andrea Baldini.

Plusieurs Québécois en action du côté de Vancouver

Un fort contingent d’escrimeurs québécois a participé à la Coupe du monde d’épée masculine de Vancouver, en Colombie-Britannique, mais aucun d’entre eux n’a pu percer le top-100. C’est le vétéran Vincent Pelletier qui a obtenu le meilleur résultat québécois avec une 120e place.

Pelletier a été stoppé à son premier match d’élimination directe dans le tableau de 128 par le Coréen Seunghyun Lee. En poules, il avait fait trois victoires et autant de défaites.

Samuel Gallagher-Pelletier s’est lui aussi rendu jusque dans le tableau de 128, où il a perdu 15-10 contre le Kazakh Elmir Alimzhanov, et s’est classé 127e.

Maxime Brinck-Croteau a subi le même sort que ses deux compatriotes, lui qui a également été battu à son premier match du tableau éliminatoire. Il a été défait 15-12 par le Japonais Satoki Murakami et a conclu l’épreuve au 141e rang.

Les autres épéistes québécois ont été éliminés au terme des préliminaires. Loup-Yann Ferré a terminé 176e, alors que Marc-Antoine Blais-Bélanger pointe au 178e échelon. Yann Bernard et Loïc Beaulieu sont tous deux à égalité en 185e place, tandis que François Ouimet et Jason Harel ont respectivement fini 190e et 195e.

Le Montréalais Marc-Antoine Blais-Bélanger sera de retour en piste dimanche pour l’épreuve par équipe. Il représentera le Canada aux côtés de Fynn Fafard, Dylan French et John Wright.