Judo Canada – Grand Chelem de Paris

Kelita Zupancic termine septième

ZupancicKelita2019
Photo Judo Canada 
Kelita Zupancic

Montréal, 10 février 2019 – Seule représentante canadienne en action dimanche dans les catégories féminines du Grand Chelem de Paris, Kelita Zupancic a livré de bonnes performances, mais celle qui visait une médaille à ce grand rendez-vous international a dû se contenter d’une septième place chez les moins de 70 kg.

« Pas de médaille, donc c’est un peu décevant, mais en même temps, je recommence à me sentir moi-même. Ces derniers mois, j’étais brûlée, mais j’ai maintenant retrouvé mon étincelle », a fait savoir Zupancic.

Ayant dépensé beaucoup d’énergie à ses deux premiers combats, Zupancic a vu la fatigue la rattraper quelque peu et a subi une défaite par ippon face à la Portugaise Barbara Timo à son troisième duel préliminaire, pour ainsi se retrouver au repêchage.La judoka ontarienne a eu besoin du golden score à ses deux premiers combats de la journée afin d’en sortir victorieuse. Elle a gagné par waza-ari au premier tour face à l’Italienne Alixe Ballandi et par ippon au tour suivant face à la Suédoise Anna Bernholm.

Dans son combat de repêchage, Zupancic a poussé sa rivale française Marie-Ève Gahié jusqu’à la limite, mais au terme des quatre minutes réglementaires, elle a dû s’avouer vaincue par waza-ari contre l’actuelle vice-championne du monde.

« Les arbitres ont donné un point à la Française qui n’en était pas un. Elle avait exécuté la même technique plus tôt dans le combat et ils n’avaient pas donné de point. Ç’a vraiment l’air d’avoir été du favoritisme puisque je concourais dans son pays », a-t-elle affirmé.

L’entraîneur-adjoint de l’équipe nationale de judo Sasha Mehmedovic estime que sa protégée a fait de bons combats durant la compétition. « Kelita s’est très bien battue aujourd’hui. Elle visait le podium, mais malheureusement, elle a dû se contenter d’une septième place. »

Plus courte journée du côté masculin

La journée a été plus courte pour les judokas masculins qui ont tous été éliminés dans les différents tours préliminaires.

Le Québécois Étienne Briand est celui qui a eu le parcours le plus long, se rendant jusqu’au troisième tour des moins de 81 kg. Il a bien entamé sa journée en battant l’Américain Ruben Martin et l’Azerbaïdjanais Murad Fatiyev. Les choses se sont toutefois corsées à son troisième combat puisque Briand s’est blessé au genou durant ce duel et s’est finalement incliné par ippon face à l’Allemand Dominic Ressel.

« La blessure au genou d’Étienne survenue durant le troisième match a extrêmement limité sa capacité à attaquer », a expliqué l’entraîneur de l’équipe nationale Michel Almeida.

Les Ontariens Zachary Burt (-90 kg) et Shady El Nahas (-100 kg) ont tous les deux fait une victoire et une défaite. Zachary Burt a eu le dessus sur le Britannique Jamal Petgrave avant d’être battu par le Tunisien Oussama Mahmoud Snoussi, alors que Shady El Nahas a gagné contre l’Irlandais Benjamin Fletcher et a ensuite perdu face au Coréen Guham Cho.

« Même s’il a fait un bon combat contre le Coréen, qui est présentement champion du monde en titre, Shady a été incapable de s’en sortir avec la victoire », a commenté l’entraîneur.

Mohab El Nahas (-90 kg) et Marc Deschênes (+100 kg) ont quant à eux été sortis dès le premier tour. Ils ont respectivement été défaits par l’Israélien Li Kochman et l’Autrichien Stephan Hegyi.

« Malgré une blessure au pied subie la semaine dernière à l’Open européen d’Odivelas, Mohab a tout de même pris part à la compétition aujourd’hui. Même si c’était juste une petite entorse à la cheville, ç’a considérablement limité sa performance », a indiqué Michel Almeida.

Une septième place pour Kiera Westlake en Italie

Le meilleur résultat canadien de la journée à la Coupe européenne cadette de Follonica, en Italie, est allé à Kiera Westlake avec une septième place chez les moins de 57 kg.

Elle a signé une fiche d’une victoire et une défaite aux deux premiers tours préliminaires. Au repêchage, elle a remporté ses deux premiers combats, mais s’est fait montrer la porte de sortie par l’Autrichienne Rosalie Woess, qui a ensuite mis la main sur la médaille de bronze.

Les trois autres représentantes canadiennes, Brae Booth (-70 kg), Alexandria Lefort (-70 kg) et Jordann Warner (-63 kg), ont toutes été éliminées après leur premier duel.

Du côté masculin, le parcours de Taylor Althouse chez les moins de 81 kg a pris fin au premier tour du repêchage. Il a été défait par waza-ari par le Russe Ikhvan Edilsultanov.

James Lonsdale (-73 kg), Alec Garand (-73 kg) et Guillaume Gaulin (-73 kg) ont terminé la journée avec aucune victoire.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada
Information : 514-990-0966 | 1-866-990-0966

 

Informations :

Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
(514) 668-6279
p.esparbes@judocanada.org