Squash – Classique Guilfoyle Financial

David Baillargeon remporte un premier tournoi professionnel

BaillargeonDavid
 
David Baillargeon

Montréal, 24 février 2019 (Sportcom) – Le Québécois David Baillargeon a remporté la Classique Guilfoyle Financial de squash disputée à Toronto, de mardi à samedi. Il s’agit de la première victoire de sa carrière sur le circuit professionnel.

« Ça fait du bien de gagner mon premier tournoi en carrière, après cinq ans sur le circuit! » a-t-il dit d’entrée de jeu.

Tout au long de la compétition, Baillargeon a été en mesure de mettre en application tous les aspects de son jeu en même temps, mais c’est surtout grâce à son calme et à sa confiance qu’il a su sortir gagnant de ce tournoi.

« Ce que j’ai réussi à faire, c’est d’être capable de rester relax tout le long du match, surtout dans les points importants. Je suis resté mentalement calme et je me suis concentré pour rester constant techniquement », a commenté le Québécois de 22 ans.

Bénéficiant d’un laissez-passer au premier tour, il a défait le Brésilien Guilherme Melo en trois manches (11-9, 11-8 et 11-9) au tour suivant.

La troisième tête de série du tournoi a ensuite aisément battu l’Argentin Leandro Romiglio en trois manches (11-7, 11-6 et 11-3) lors de son match de quart de finale.

C’est le Japonais Tomotaka Endo que Baillargeon a affronté en demi-finale vendredi. Bien qu’il ait perdu une manche pour la première fois dans ce tournoi, le Montréalais est tout de même sorti de ce duel avec la victoire. Il l’a emporté en quatre manches de 11-7, 5-11, 11-9 et 11-3.

En finale face à l’Anglais Jaymie Haycocks, son adversaire lui a enlevé la première manche au compte de 11-8. Baillargeon a toutefois su adapter son jeu et revenir de l’arrière. Il a gagné les trois manches suivantes par les marques de 12-10, 11-5 et 11-9 pour ainsi être couronné champion de la compétition, ce qui lui a du même coup valu une bourse de 5 500 $.

« J’ai perdu la première manche et je perdais même 4-1 au début de la deuxième. Ça n’allait pas très bien et je pensais que j’allais me faire clencher. Je n’avais pas trop de solutions, mais finalement, j’ai essayé des alternatives. J’ai changé ma tactique et ç’a commencé à fonctionner, donc j’ai gagné. J’ai changé mon plan en cours de match, j’ai fait des coups moins orthodoxes et j’ai joué du squash moins traditionnel, variant mes tactiques et mes coups. »

Baillargeon retournera s’entraîner en Angleterre avant de participer à d’autres tournois au mois d’avril. Il reviendra ensuite au pays au mois de mai pour prendre part aux Championnats canadiens, une compétition qu’il juge très importante.

« Mon objectif principal cette saison est de me rendre jusqu’en finale aux Championnats canadiens, et même de les gagner. Un top-2 me permettrait de me qualifier pour les Jeux panaméricains qui auront lieu au Pérou, en juillet. »