Patinage de vitesse sur longue piste – Championnats du monde distances sprint

Laurent Dubreuil se classe 12e devant « une foule en délire »

DubreuilLaurent2017
Photo Twitter/Patinage de vitesse Canada 
Laurent Dubreuil

Montréal, 24 février 2019 (Sportcom) – C’est « dans une ambiance de show rock » que Laurent Dubreuil est parvenu à être le meilleur Canadien des Championnats du monde de sprint en patinage de vitesse sur longue piste à Heerenveen, aux Pays-Bas.

« Devant 10 000 personnes en délire, c’était une expérience magique! C’est vraiment le fun de patiner à un endroit ou le patinage est roi et c’est fou de voir comment c’est populaire ici », a confié le patineur lévisien après la compétition.

Dubreuil a terminé la fin de semaine au 12e rang du cumulatif. Il s’est classé parmi les dix meilleurs participants à l’épreuve du 500 m, samedi comme dimanche. Après avoir pris le 10e rang avec un chronomètre de 35,05 secondes, le Québécois a affiché un temps identique le lendemain, ce qui lui a valu la septième place.

Pour ce qui est du 1000 m, Laurent Dubreuil s’est placé 13e lors de la journée de samedi, puis a amélioré son classement dimanche avec une 12e place.

« Ce n’est pas la fin de semaine que je voulais en matière de résultat, mais ce n’est pas dramatique non plus. Je me sentais fatigué, pourtant on s’est reposé avant la compétition, mais mes jambes n’étaient pas là », raconte-t-il, lui qui espérait percer le top-10 afin de compléter son séjour en Europe.

De son côté, Christopher Fiola en était à sa première présence aux Championnats du monde de sprint. Le patineur originaire de Montréal a conclu sa fin de semaine au 19e échelon et se dit satisfait de sa performance. « J’y allais surtout en préparation pour l’année prochaine et malgré tout j’ai bien fait. J’étais projeté 23e et j’ai fini 19e, estime-t-il.

Lorsque vient le temps de parler de l’ambiance en sol néerlandais, Christopher Fiola va dans le même sens que son coéquipier. « Pour ma première présence, je voulais juste avoir du fun et c’était très spécial. Je n’ai jamais vécu quelque chose comme ça! Les fans ici sont vraiment des fans », a-t-il renchéri.

Le Russe Paval Kulizhnikov a été couronné champion, suivi du Japonais Tatsuya Shinhama et du Néerlandais Kjeld Nuis.

Les deux Québécois viendront maintenant prendre du repos à la maison avant de repartir pour leur dernière compétition de la saison. Si Fiola se rendra à Calgary pour la Coupe Canada #4, au début du mois de mars, Dubreuil se dirigera vers Salt Lake City pour la dernière Coupe du monde. Un événement qu’il qualifie de très importante, puisque la valeur des points est doublée pour le classement général. « J’aimerais finir avec une médaille à Salt Lake, mais on va voir. Le niveau est très relevé », estime-t-il, lui qui est le Canadien le mieux classé du circuit cette saison, au 9e rang du 500 m et au 15e rang du 1000 m.

« Il me manquait environ deux dixièmes de seconde cette fin de semaine pour une chance de médaille et je vais essayer de les retrancher pendant mes prochaines courses. Ça serait motivant pour l’année prochaine de finir avec un bon résultat », conclut-il.