Équipe du Québec, Jeux du Canada

Déjà plus de 100 médailles pour le Québec !

Red Deer (Alberta), 26 février 2019 – Le Québec a ajouté 18 médailles à sa récolte et a du même coup dépassé le cap des 100 médailles mardi, aux Jeux du Canada de Red Deer.

Judo – Sept médailles pour les judokas

Les judokas ont été prolifiques sur les tatamis à leur premier jour de compétitions, remportant sept médailles.

Félix-Olivier Bertrand (-50 kg), de Gatineau, Sarah Maloum (-52 kg), de Laval, et Simon Paquet (-55 kg), de Dolbeau-Mistassini, sont tous les trois montés sur la plus haute marche du podium de leur catégorie respective. Arno Blaquière (-60 kg), de Saguenay, a quant à lui remporté la médaille d’argent, tandis que Sophie Lapointe (-44 kg), de Port-Cartier, Mathilde Simard-Lejeune (-48 kg), d’Alma, et Justin Lemire (-66 kg), de Rawdon, ont décroché le bronze.

Félix-Olivier Bertrand a rapidement pris le contrôle de son combat final pour finalement enlever la victoire en marquant un ippon sur l’Albertain Douglas O’Brien. « Dès les premières secondes, j’ai réussi à dominer le combat et à marquer un point assez rapidement pour me mettre en bonne position. J’ai fini avec une immobilisation au sol pour la victoire », a mentionné celui qui a atteint son objectif de monter sur la plus haute marche du podium. « C’est un gros accomplissement, a-t-il souligné. Je m’entraîne depuis le mois d’octobre spécifiquement pour cette compétition. Les Jeux du Canada, c’est seulement une fois dans la vie, alors je n’avais qu’une chance d’avoir cette médaille et j’ai réussi à l’avoir. Je suis vraiment content. »

Entrevue vidéo avec Félix-Olivier Bertrand

De son côté, Simon Paquet était opposé en finale au Manitobain Kadin Bonnell et les deux combattants se sont retrouvés en prolongation. C’est finalement Paquet qui a eu le dessus pour remporter l’or. « J’ai tout donné à la dernière attaque. Je savais que c’était maintenant ou jamais et ç’a marché. Je suis venu ici avec l’objectif de gagner et je suis vraiment content d’avoir réussi. Mes combats ont été à la hauteur de mes attentes. »

Entrevue vidéo avec Simon Paquet

Sarah Maloum a quant à elle battu l’Albertaine Kondelia Karas pour monter sur la plus haute marche du podium. « J’ai commencé mon combat doucement, mais vers la fin, j’ai juste décidé que c’était le moment de rentrer et ç’a marché. »

Non seulement la Québécoise a réalisé son objectif en gagnant la compétition, mais c’est de bon augure pour la suite de sa saison. « C’est gros pour moi. Ça me donne une bonne idée du calibre en vue des Nationaux. »

Entrevue vidéo avec Sarah Maloum

Ski alpin – Un deuxième titre pour Arianne Forget

Après avoir remporté l’or au super-G lundi, Arianne Forget s’est à nouveau distinguée sur les pentes de la station de ski Nakiska. En action au slalom géant, l’athlète de Prévost a cumulé un chrono de 1 min 44,27 s. Elle a devancé les Albertaines Britt Richardson (1 min 44,70 s) et Makenna Lebsack (1 min 45,59 s).

« Je suis vraiment fière de moi, je m’attendais à performer aux Jeux du Canada, mais monter sur la plus haute marche du podium deux journées de suite est au-delà de mes attentes », a mentionné Forget qui avait obtenu le meilleur chrono tant lors de la première manche que de la deuxième.

Entrevue vidéo avec Arianne Forget

Alyssa Bergeron, de Montréal, a fini 5e,  Marie-Pier Brunet, de Bromont, 6e, Megan Heckey, de Québec, 10e, et Laura Beauvais, de Val-Morin, 11e.

Chez les hommes, Mathis Lafond et Hugo Culver ont réussi un doublé. Lafond, de Bois-des-Fillion, a été couronné grâce à un chrono combiné de 1 min 47,58 s. Détenteur du 12e meilleur chrono après la première manche, Hugo Culver, de Westmount, s’est repris en étant le plus rapide de la deuxième manche ce qui lui a permis de finir deuxième en inscrivant un temps total de 1 min 47,77 s.

« Je suis très très content. Comme j’avais fini deuxième de la première manche, je savais qu’il fallait juste que je fasse une bonne deuxième run pour pouvoir gagner. C’est ça que j’ai fait et ç’a bien marché », a mentionné Mathis Lafond.

Alexandre Brossard, de Mont-Tremblant,  a fini septième.

Snowboard  – Gaudet et Gaujacq sur la plus haute marche

Arnaud Gaudet, de Montcalm, et Erika Gaujacq, de Saint-Constant, ont été couronnés grands gagnants de l’épreuve de slalom géant parallèle, mardi après-midi, à la station de ski Canyon. Les spécialistes québécois ont eu un parcours parfait, des manches de qualification aux parcours finaux.

Arnaud Gaudet est arrivé à Red Deer lundi soir, après avoir terminé 40e à la Coupe du monde de Secret Garden, en Chine. Il a partagé le podium avec son coéquipier, Félix Carpentier, de Montréal, qui a décroché la médaille de bronze.

« Le parcours était court et très rapide aujourd’hui. Nous avions de très belles conditions, la neige tenait bien et ce n’était pas trop glacé, je ne pouvais pas demander mieux. Je suis très satisfait de cette médaille d’or » a conclu le meneur de l’épreuve.

Extrait de l’entrevue avec Arnaud Gaudet

Du côté féminin, Erika Gaujacq a décroché l’or avec sa cousine Mariska Pelletier, qui a obtenu le bronze. Elles ont dû s’affronter en demi-finale, où seulement l’une d’elles prenait le chemin de la grande finale. En quarts de finale, l’athlète de Saint-Constant fut très ébranlée de la chute de son adversaire, Katie Lindsey, de l’Ontario. Elle a su se ressaisir et terminer sur la plus haute marche du podium.

Les spécialistes du snowboard cross, Anne Gagné (4e en petite finale), Rosemarie Tanguay (éliminée en huitièmes de finale), Anthony Gervais-Marcoux (éliminé en quarts de finale) et Tristan Wiltshire Bell (éliminé en quarts de finale) ont également pris le départ de l’épreuve.

Trampoline – Les Québécois champions en équipe !

Rémi Aubin, Sara-Jade Berthiaume, Benjamin Lagacé et Laurence Roux ont répété l’exploit accompli par leurs coéquipiers aux derniers Jeux d’hiver du Canada en 2015 en remportant la médaille d’or à la finale par équipe de trampoline.

Prenant part à la compétition dans le quatrième et dernier groupe avec l’Ontario, les Québécois ont livré une superbe performance aux spectateurs réunis au Collicut Center. Premier à s’élancer sur le trampoline, Rémi Aubin a obtenu le meilleur score chez les hommes alors que Laurence Roux a rattrapé la donne après une chute de Sara-Jade Berthiaume.

« Rémi, qui a fait le meilleur score, nous a vraiment donné beaucoup d’énergie, mais après ma chute, je pensais au stress que je venais de mettre sur l’équipe et ça m’a stressé encore plus », a confié Sara-Jade Berthiaume.

« J’avais beaucoup de stress parce que je passais la dernière et que ça avait moins bien été pour ma coéquipière, a renchéri Laurence Roux. Je savais qu’il fallait que je ramène la médaille! »

Rémi Aubin a terminé sa routine avec un score de 56,905 tandis que Laurence a obtenu un pointage de 50,145 leur assurant ainsi la médaille d’or. Au cumulatif, l’équipe du Québec a remporté la compétition avec un pointage de 107,050, devançant l’Alberta (105,135) et la Colombie-Britannique (102,050).

Entrevue avec l’équipe de trampoline.

Ski paranordique – Cindy Morin et Lyne-Marie Bilodeau championnes

Aux épreuves de ski paranordique présentées mardi, Cindy Morin, de Lévis, a remporté la médaille d’or au 2,5 km debout alors que sa coéquipière Lyne-Marie Bilodeau, d’Orford, a fait de même au 2,5 km assis.

« Je ne m’attendais pas à gagner la médaille d’or. J’ai été blessée lors des trois dernières semaines, alors je n’ai pas pu m’entraîner autant que je l’aurais voulu, mais peut-être que cela a fait en sorte que j’arrive ici plus reposée », a expliqué Lyne-Marie Bilodeau, qui après avoir eu un bon début de course, a chuté lors du premier tour. Elle est parvenue à bien terminer la course qui comptait deux tours.

Quant à elle, Cindy Morin a connu une course sans imprévus: « Ça s’est déroulé comme Étienne (son guide) et moi avions planifié. Ça fait plaisir de remporter l’or. »

Charles Lecours, de Montréal, a pris part au 2,5 km debout, terminant au 5e rang.

Les athlètes de ski paranordique seront de retour sur les pistes mercredi pour le sprint dans les deux catégories au programme, soit debout et assis.

Entrevue avec Cindy Morin

Entrevue avec Lyne-Marie Bilodeau

Ski de fond – Le bronze en conclusion d’une course mouvementée pour Laura Leclair

La finale de Laura Leclair au sprint en style libre ne s’est pas passée sans rebondissement. Première de ses vagues de qualifications, quart de finale et demi-finale, la médaillée d’or de l’épreuve de 7,5 km de la veille était une sérieuse prétendante à la médaille d’or. Une chute dix mètres après le départ est cependant venue considérablement compliquer la course de la Québécoise. Elle a toutefois fait preuve d’une grande force de caractère, parvenant à rattraper le peloton pour enlever la médaille de bronze.

« Après ma chute, j’ai continué à pousser, je n’ai pas lâché. Dès que je suis tombée, j’ai pensé à me relever. Je voyais les autres filles et je pensais juste à les rattraper. Je savais qu’avec la vitesse que j’avais aujourd’hui, c’était possible », a raconté la fondeuse de Gatineau.

« Je suis un peu déçue du résultat, je visais l’or, mais je suis très contente de ce que j’ai fait. J’ai montré à tout le monde ma force de caractère », a commenté tout sourire la médaillée de bronze du jour. 

L’Ontarienne Shaylynn Loewen a remporté la course suivie par la Britanno-Colombienne Benita Peiffer.

Tove Halvorsen, de Chelsea, a aussi pris part à la finale, terminant au 5e rang, alors qu’Alexandra Racine, d’Orford, a vu son parcours s’arrêter en quart de finale.

Du côté masculin, aucun Québécois n’a atteint la finale du sprint. Pierrick Sarthou, de Longueuil, a pris part à la demi-finale, tout comme Antoine Cyr, de Gatineau, aussi gagnant de la finale B. John Lindfors, de Gatineau, Félix-Olivier Moreau, de Saint-Ferréol-les-Neiges et Olivier Léveillé, de Sherbrooke, ont pris part aux quarts de finale.

Les fondeurs seront de retour en compétition jeudi.

Tir à l’arc

Une première ronde de qualifications s’est déroulée pour les archers, mardi.

À l’arc recourbé, la double médaillée de Jeux du Canada de Prince George Marie-Ève Gélinas, de Trois-Rivières, s’est classée première chez les femmes en obtenant 531 points. Chez les hommes, Jacob Gagnon, de Québec, est cinquième.

Plus tôt dans la journée, à l’arc à poulies, Alexandra Paquette, de Quyon, en Outaouais, a terminé en tête des qualifications féminines grâce à un pointage de 583 points. Du côté des hommes, Matthew Turcotte, de Saint-Rémi, a aussi pris le premier rang, ex aequo avec l’Ontarien Austin Taylor. Les deux archers ont obtenu 585 points.

Badminton

Les joueuses de badminton Camille Leblanc et Alyson Ruan joueront pour l’or en double féminin. En demi-finale, elles ont vaincu les Ontariennes Catherine Choi et Crystal Lai 21-15 et 21-19. Alexandra Mocanu et Eliana Zhang seront quant à elles du match pour l’obtention de la médaille de bronze.

Camille Leblanc aura une autre chance de monter sur le podium puisqu’elle jouera aussi pour le bronze en simple.

Eliana Zhang et Béatrice Guay ont toutes deux été éliminées. Du côté des hommes, Anthony Nguyen et Mathieu Morneau ont aussi subi l’élimination.

En double masculin, Mathieu Morneau et Nicolas Nguyen seront du match de médaille de bronze. Nguyen fera également équipe avec Alexandra Mocanu en petite finale de double mixte.

Squash

En action à l’épreuve par équipe, les joueuses de squash avaient deux matchs au programme. Jasmine Boucley, de Baie d’Urfé, Désiré Defour, de Montréal, Iman Shaheen, de Gatineau, et Joëlle Vega, de Saint-Lazare, ont gagné leur rencontre 4-0 contre les Territoires-du-Nord-Ouest et le scénario s’est ensuite répété contre le Nouveau-Brunswick.

Chez les hommes, les Québécois Karim Michael, de Laval, Romain Salmon, de Gatineau, Marat Sargsyan, de Montréal, et Cyrus Sarmad, de Montréal,  se sont imposés 4-0 sur les Saskatchewanais.

Curling

Les équipes féminine et masculine québécoises ont amorcé leur journée en affrontant les équipes des Territoires-du-Nord-Ouest avant de se mesurer aux représentants de la Nouvelle-Écosse en soirée, dans le cadre des rondes préliminaires.

En matinée, le quatuor de la skip Hannah Gargul, de Beaconsfield, a eu le dessus sur leurs adversaires par la marque de 9-2. Leurs collègues masculins, l’équipe du skip Cédric Maurice, ont également remporté leur affrontement, s’imposant par la marque de 9-1.

En soirée, les deux formations québécoises étaient opposées à la Nouvelle-Écosse.  Les Québécoises ont gagné par la marque de 7-4. Elles menaient 5-3 après la 5e manche, mais les Néo-Écossaises ont réduit l’écart à un seul point en 6e manche. L’équipe Gargul est revenu en force, marquant 2 points en 7e manche pour l’emporter.

L’équipe du skip Cédric Maurice a connu une dure soirée, s’inclinant 7-0 en 6 manches.

« Pour la suite du tournoi, nous devons améliorer notre constance. Nous avons réussi des bons coups, mais nous n’avons pas été en mesure de poursuivre sur ces lancées pour faire des points et gagner des matchs », a commenté le skip québécois.

Après cinq matchs du tournoi de qualification, les Québécoises présentent une fiche de trois victoires et deux défaites, alors que l’équipe masculine cumule une victoire et quatre défaites.

Le tournoi à la ronde se poursuit mercredi au Centre de curling Pidherney.

Hockey féminin

L’équipe de hockey féminin affrontait la Saskatchewan pour le troisième match en rondes préliminaires.

En ouverture, l’équipe de la Saskatchewan a rapidement pris les devants. La Québécoise Alexie Guay, de Magog, a marqué la première, sans aide, en première période, pour égaliser la marque à 1-1. L’équipe adverse a repris l’avance pour retraiter au vestiaire avec une avance de 2-1.

Les Québécoises sont revenues en force en 2e période pour se creuser une avance 4-2, comme elles ont fait à leurs deux premiers matchs, contre le Nouveau-Brunswick et le Manitoba. Elles ont conservé les devants jusqu’en troisième période pour remporter le match par la marque finale de 7-3.

«  On a connu un début match difficile, elles ont dû combler un déficit à deux reprises. Elles ont remonté et ont utilisé leur momentum pour profiter des avantages numériques et être solides en désavantage. Elles ont encore une fois fait preuve de caractère », a commenté Sarah Vaillancourt, entraîneure adjointe et double médaillée d’or aux Jeux olympiques.

Patinage artistique – Début du programme court chez les novices

Si les pré-novices étaient en action lundi, c’était au tour d’athlètes de catégorie novice de fouler la glace du Gary W. Harris Canada Games Centre mardi.

En couple, Gabriel Farand, Saint-Antoine-sur-Richelieu, et Jamie Fournier, de Brossard, sont en tête au terme du programme court.

En solo masculin, Maksim Chelmaev, de Laval, occupe le deuxième rang. Il a obtenu 40,55 points, ce qui est son record personnel.

En solo féminin, Mélaurie Boivin, de Desbiens, est troisième avec 40,69 points, à moins d’un point de la deuxième place.

Émile Couture, de Boucherville, et Victoria Verrelli, de Montréal, sont pour leur part quatrièmes en danse.

Les programmes libres sont à l’agenda des  journées de mercredi (pré-novices) et de jeudi (novices).

 À surveiller mercredi (*** HNE ***)

Ski alpin :  11 h 55 – Slalom féminin et masculin – manche 1 /// 13 h 20 – manche 2
Tir à l’arc : 11 h – arc courbé – Ronde 2 – Qualifications individuelles et par équipe //// 15 h 30 – arc à poulies – Ronde 2 – Qualifications individuelles et par équipe
Curling : 12 h  (F et H) – Québec c. Saskatchewan /// 19  h – Québec c. Île-du-Prince-Édouard
Judo : 12 h (F et H) -57 kg, -63 kg, -70 kg, +70 kg, -73 kg, +81 kg) qualifications /// finales
Ski paranordique : 13 h 30 –  sprint
Squash (épreuve par équipe H) : 14 h 30  – Québec c. Ontario /// Québec c. Manitoba
Badminton  :dès 13 h –  ronde des médailles simple, double féminin, double masculin et double mixte
Patinage artistique (pré-novices) : 16 h 20 à 22 h – programmes libres en danse, couple, solo F et H
Squash (épreuve par équipe F) : 17 h – Québec c. Saskatchewan
Patinage artistique (Olympiques spéciaux): 22 h 55 – Programme libre niveau III

Cliquez ici pour regarder la webdiffusion

Cliquez ici pour la liste de la délégation québécoise

-30-

Équipe du Québec
equipeduqc@gmail.com
514-293-6074