Ski de fond – Championnats du monde

Un top-30 qui donne le sourire à Katherine Stewart-Jones

StewartJonesKatherine1
Katherine Stewart-Jones 


Montréal, 2 mars 2019 (Sportcom) – Katherine Stewart-Jones a réussi le meilleur résultat canadien du jour à l’épreuve de 30 kilomètres en style libre. Elle a conclu les Championnats du monde de ski de fond, présentés à Seefeld, en Autriche, avec une 28e place, son meilleur résultat individuel de la compétition.

« Je suis vraiment satisfaite de ma course aujourd’hui. Cette année, je pense vraiment que je suis à un autre niveau. Je me sens beaucoup plus en forme que par les années passées », a-t-elle fait savoir.

Malgré la fatigue accumulée, l’athlète de Chelsea, en Outaouais, a été en mesure d’avoir de bonnes sensations durant toute la course et de rester avec un groupe de fondeuses qui lui permettait de maintenir un bon rythme.

« Nous avions un jour de repos entre le relais et la course d’aujourd’hui. Hier, j’ai passé toute la journée sur le divan et j’étais vraiment fatiguée, alors j’étais stressée que mes jambes ne me permettent pas de performer comme je le voulais. J’ai vraiment fait un échauffement court et j’ai tout gardé pour la course. Des fois, c’est dur de savoir avant la course comment ça va aller, mais j’avais des jambes finalement! » a-t-elle dit en riant.

Non seulement c’est le meilleur résultat de Stewart-Jones à ces mondiaux, mais elle a aussi battu sa meilleure marque en carrière aux Championnats du monde, qui était une 36e place au 10 kilomètres en style classique obtenue à Lahti (Finlande), il y a deux ans.

« Avec les courses que j’avais faites jusqu’à maintenant aux mondiaux cette année, j’étais vraiment déçue parce que je savais que j’étais en meilleure forme qu’il y a deux ans, mais les résultats ne le montraient pas. On dirait qu’il me manquait quelque chose, donc c’est sûr que c’est l’fun d’avoir finalement réussi une bonne performance à la dernière course des Championnats du monde », a commenté Stewart-Jones, qui a terminé le parcours en 1 h 22 min 44,1 s.

Therese Johaug et Ingvild Flugstad Oestberg ont permis à la Norvège de réussir un doublé en montant sur les première et deuxième marches du podium. La Suédoise Frida Karlsson a quant à elle remporté le bronze.

Avant l’épreuve de samedi, le meilleur résultat individuel de Stewart-Jones à ces mondiaux était une 39e place au skiathlon de 15 kilomètres. Elle avait aussi terminé 40e au sprint libre de 1,2 kilomètre, en ouverture de compétition, et 51e au 10 kilomètres en style classique. L’athlète de 23 ans avait également aidé l’équipe canadienne féminine à prendre le 12e rang au relais.

Les Yukonnaises Emily Nishikawa et Dahria Beatty ont fini 39e et 41e, tandis que la Québécoise Cendrine Browne a pris le 46e rang. La fondeuse de Saint-Jérôme a terminé à 14 minutes 50,0 secondes de la gagnante.

Les Championnats du monde de ski de fond se concluront dimanche avec la présentation de l’épreuve masculine de 50 kilomètres en style libre, à laquelle Alex Harvey prendra part.