Ski acrobatique – Coupe du monde

« Je peux vraiment être fière de ma saison » – Justine Dufour-Lapointe

DufourLapointeJustine2
Photo Julien Héon, julienheon.com 
Justine Dufour-Lapointe

Montréal, 2 mars 2019 (Sportcom) – Justine Dufour-Lapointe a réussi un cork, ce qui lui a permis de monter sur la troisième marche du podium à la Coupe du monde de Chimbulak, au Kazakhstan. Pour sa part, Mikaël Kingsbury a conclu sa journée avec la médaille d’argent.

Première à l’issue des qualifications, Dufour-Lapointe a connu deux bonnes descentes en finale et en super finale pour terminer sa journée avec 76,64 points et, du même coup, remporter la médaille de bronze. « Je suis vraiment très heureuse de ma performance d’aujourd’hui. Je me sentais bien et j’ai bien performé tout au long de la journée », a-t-elle fait savoir à la suite de sa descente finale.

D’ailleurs, la Montréalaise était particulièrement fière d’avoir réalisé un saut qu’elle pratiquait depuis bien longtemps. « En début de saison, je m’étais fixé comme objectif de réussir un cork en Coupe du monde et c’est finalement réussi ! C’est mon premier podium avec ce saut et c’est un grand accomplissement pour moi. J’ai travaillé tellement fort cet été pour réussir ce saut et finalement, aujourd’hui, je vois les résultats. »  

Dimanche, Justine Dufour-Lapointe prendra part à l’épreuve de bosses en parallèle pour conclure une saison haute en émotions. « Je peux vraiment être fière de ma saison. J’ai tout donné et je ne m’enlève absolument rien », a-t-elle affirmé.

Sa soeur Chloé Dufour-Lapointe a quant à elle pris le 15e échelon. Elle participera également à la compétition en parallèle de dimanche.

Au final, la Kazakhe Yulia Galysheva a triomphé devant ses partisans avec une récolte de 79,69 points, tandis que la Française Perrine Laffont (79,11 points) a conclu au deuxième rang.

Une erreur qui coûte la victoire à Kingsbury

Après avoir dominé les qualifications et la finale, Mikaël Kingsbury (79,37 points) a commis une erreur en bas de parcours lors de son ultime descente, le privant ainsi de la victoire. « J’avais une super bonne journée, alors c’est dommage pour la super finale. J’ai raté mon saut du bas et les juges ont été sévères avec moi », a-t-il mentionné.

Ce faisant, le skieur de Deux-Montagnes a dû s’avouer vaincu face à son éternel rival, le Japonais Ikuma Horishima (81,72 points). C’est le Suédois Walter Wallberg (78,67 points) qui a complété le podium chez les hommes.

Les Québécois Gabriel Dufresne (19e), Laurent Dumais (29e) et Kerrian Chunlaud (33e) ont également participé à cette compétition, tout comme le Britanno-Colombien Brenden Kelly (24e). Mentionnons que Philippe Marquis n’a pas pris le départ.

Malgré la déception, Mikaël Kingsbury était enthousiaste pour la course de dimanche, une compétition qui lui permettra d’atteindre une marque personnelle importante. « Demain, ce sera mon 100e départ en carrière et j’ai vraiment hâte! C’est la dernière Coupe du monde de la saison et je ne me mets aucune pression. J’ai déjà gagné les deux Globes de cristal, alors je vais skier pour avoir du plaisir », a-t-il conclu.