Fédération québécoise de Kin-Ball

Un franc succès pour le Défi KBQ

KinBallQuebec_Logo
 


Montréal, 18 mars 2019 – Plus de 150 joueurs de Kin-Ball étaient réunis, samedi, du côté de l’Externat Sacré-Cœur de Rosemère, pour y disputer le Défi KBQ. En plus d’offrir de vivre l’expérience d’un tournoi de Kin-Ball mixte aux joueurs de tous niveaux, l’événement a permis d’amasser une somme de plus de 12 000 $ qui aidera la Fédération québécoise de Kin-Ball à développer et promouvoir son sport.

Photo: Gabriel Gaussiran

« Ç’a été un franc succès! Les gens étaient tout sourire à la suite de la journée et ils n’avaient que des commentaires positifs pour l’organisation », a indiqué Marc-André de la Garde, directeur général de la fédération.

Tout au long de la journée, les 24 équipes, composées de joueurs âgés de 16 ans et plus, se sont affrontées dans les catégories Amateur et Pro de ce tournoi spécialement organisé pour que tous aient du plaisir.

« Afin de permettre un classement homogène des équipes selon leurs niveaux, toutes les formations devaient jouer six parties de sept minutes avant de commencer officiellement le tournoi. Ensuite, nous avons formé deux divisions dans chaque catégorie pour que les équipes du même calibre soient regroupées ensemble et que tous les athlètes présents y trouvent leur compte », a expliqué M. de la Garde.

Aux termes du tournoi, c’est la région des Laurentides qui a été la mieux représentée lors des quatre remises de médailles.

Un tournoi ouvert à tous

Photo : Gabriel Gaussiran
L'équipe de Bobby Bergeron a joué dans la catégorie Amateur.

En plus de pouvoir compter sur plusieurs équipes fédérées, le Défi KBQ a permis à des joueurs provenant de partout dans la province de vivre l’ambiance d’un tournoi de Kin-Ball. C’est le cas de plusieurs élèves du Juvénat Notre-Dame de Lévis qui en étaient à une première expérience du genre.

« C’est M. Bergeron, un professeur d’anglais de cette école secondaire, qui fait du Kin-Ball sur l’heure du dîner et qui a vu notre événement ouvert à tous. Il a donc décidé d’amener une équipe de secondaire 5 pour permettre à ses élèves d’expérimenter ce genre de compétition. Ils ont eu beaucoup de plaisir! » a indiqué le directeur général.

De plus, ce tournoi-bénéfice a permis à quelques habitués comme Véronique Yvon de renouer avec l’action le temps d’une journée. « Chez nous, tout le monde joue au Kin-Ball! Je suis dans le ce sport depuis une vingtaine d’années déjà et j’ai toujours autant de plaisir. Pour moi, c’était tout à fait naturel de venir participer à ce tournoi-bénéfice pour soutenir la fédération », a confié celle qui était entraînée par sa fille de 15 ans pendant le tournoi.

De plus, Mme Yvon est revenue sur la diversité des équipes présentes qui représentaient neuf régions différentes. « Il y avait beaucoup de nouveaux visages et c’est encourageant pour notre sport! J’ai aussi vu beaucoup d’anciens joueurs qui étaient venus spécialement pour aider la fédération. On a clairement vu que tous les participants présents étaient passionnés par le Kin-Ball », a-t-elle ajouté.

Dans la catégorie Amateur, l’équipe de Madame Yvon s’est rendue jusqu’en finale où elle a dû s’avouer vaincue.

Une contribution appréciée

Grâce aux dons amassés lors de ce tournoi-bénéfice et la bonification par le programme Placements Sports de Sports Québec, la Fédération québécoise de Kin-Ball a été en mesure d’amasser une somme d’un peu plus de 12 000$ qui servira à développer et promouvoir le Kin-Ball aux quatre coins du Québec en plus d’aider à la formation des entraîneurs.

« Nous sommes vraiment contents du montant récolté! Les gens ont été généreux et toutes les équipes ont contribué. C’est un succès sur toute la ligne et c’est de bon augure pour les événements à venir », a poursuivi Marc-André de la Garde.

Deux autres tournois-bénéfices seront également organisés par la Fédération de Kin-Ball du Québec en 2019. Le prochain aura lieu à Cowansville, le 8 juin.

« Nous changeons de région à tous les tournois, ce qui nous permet de faire la promotion du Kin-Ball à différents endroits et de permettre aux différentes associations régionales de se faire connaître dans leur milieu. Organiser des tournois de Kin-Ball, c’est ce que nous faisons le mieux », a conclu M. de la Garde.

 

-30-

Informations :
Marc-André de la Garde
Directeur général
Fédération québécoise de Kin-Ball
Sans frais :      1-800-636-3052 poste 101
Téléphone :     418 832-7007 poste 101
Télécopieur :   418 832-7088
https://www.kin-ball.qc.ca
marc-andre.delagarde@kin-ball.qc.ca

Rédigé par Sportcom pour la Fédération québécoise de Kin-Ball