Escrime en fauteuil roulant – Coupe du monde

Journée difficile pour Matthieu Hébert au fleuret

HebertMatthieu2018_1
Photo Facebook/Fédération canadienne d'escrime 


Montréal, 22 mars 2019 (Sportcom) – La journée a été « très difficile, voire à oublier » pour l’escrimeur Matthieu Hébert, lui qui s’est classé 37e au fleuret de la classe A, vendredi à la Coupe du monde de Pise, en Italie.

Hébert a conclu sa journée avec une victoire et quatre revers en poule, pour ensuite s’incliner au tableau de 64 face à Naoki Yasu. Les représentants de la Chine ont dominé la compétition en remportant trois médailles.

« Ce n’est pas une arme que je pratique souvent et ça a paru aujourd’hui », a avoué le Québécois. Ce dernier concentre ses heures d’entraînement à l’épée et au sabre, puisqu’il prend part aux épreuves de fleuret seulement en Coupe du monde et que le temps lui manque pour peaufiner sa technique à cette troisième arme.

« J’ai été capable de me faufiler les autres fois, mais pas aujourd’hui dans un poule difficile », a confié Hébert.

L’escrimeur québécois a tout de même soulevé un point positif sur cette journée difficile au fleuret. « J’ai seulement eu une victoire, mais ça a été face à un ancien champion du monde ! » a-t-il souligné, lui a qui a défait Dariusz Pender. La défaite face à Hébert a d’ailleurs été le seul faux bond du Polonais en ronde des poules, lui qui a remporté ses quatre autres affrontements.

 « Je l’ai surpris et je me suis surpris aussi ! » a ajouté Hébert, qui prendra part à l’épreuve de l’épée samedi pour boucler la Coupe du monde de Pise. Les attentes du Québécois sont plus élevées à cette arme et il compte bien faire oublier sa contre-performance de vendredi au fleuret.

« À 58 personnes inscrites, c’est vraiment beaucoup. Je serais vraiment content d’atteindre le tableau de 16, mais mon objectif est d’être du tableau de 32 », a-t-il conclu.

De son côté, Sylvie Morel s’est classée 18e au sabre dans la catégorie A. Morel a défait Viktoria Smertina au tableau de 32, pour ensuite perdre contre Yevhenila Breus. L’athlète de Pincourt reprendra l’action samedi à l’occasion de l’épreuve au fleuret.