Cyclisme sur route – Grand Prix E3 et Tour de Catalogne

Hugo Houle en forme, mais coincé derrière

HouleHugo2018_tuque
Facebook 
Hugo Houle

Montréal, 29 mars 2019 (Sportcom) – C’est la saison des classiques en cyclisme sur route et l’équipe favorite pour dominer cette campagne n’a pas fait mentir les experts, vendredi, au Grand Prix E3 disputé à Harelbeke (Belgique). Le Tchèque Zdenek Stybar a procuré une 20e victoire cette année à la formation Deceunick-Quick Step. Au final, l’ancien champion du monde de cyclocross a devancé un autre ex-champion mondial de cette discipline, Wout van Aert (Jumbo-Visma) et Greg van Avermaet (CCC).

Hugo Houle (Astana) a décroché le 53e rang de l’épreuve dans un peloton d’une quarantaine de coureurs qui a fini à un peu moins de 3 minutes de Stybar. Guillaume Boivin (Israel Cycling Academy, +10 minutes 39 secondes) est 80e au terme de cette journée de 204 kilomètres.

« Malheureusement, nous n’avons pas été assez forts pour avoir un gars de l’équipe devant dans le groupe sélect. J’ai roulé fort dans les 25 derniers kilomètres pour essayer de rattraper le groupe avec Magnus Cort et Laurens de Vreese (NDLR ses coéquipiers), mais bon, nous n’avons pas eu un gros impact », a commenté Houle.

Le Québécois a tout de même précisé être satisfait de son niveau de forme, sauf que c’est une erreur dans la montée du Paterberg qui lui a été coûteuse.

« J’ai voulu m’économiser en roulant sur la dalle de côté et éviter le pavé. Il y en a un qui a chuté devant et je suis resté pris derrière. Il était rendu trop tard pour suivre les meilleurs. Pour les suivre, il faut que je sois au millimètre. Dans une pente à 18% quand tu arrêtes sur un secteur pavé, ce n’est pas facile de repartir. J’aurais dû rester au centre du pavé. Cela m’aurait évité de me faire piéger. »

Le cycliste de Sainte-Perpétue sera de retour sur ces mêmes routes dans une dizaine de jours au Tour des Flandres. Et cette fois, pas de danger qu’il revive le même scénario dans ce mont.

« Il n’y aura pas de problème : je ne pourrai pas rouler-là, car ils vont installer des barrières, alors ce sera tout le monde sur le pavé! »

Antoine Duchesne presque rétabli en Catalogne

La gastro-entérite est presque chose du passé pour Antoine Duchesne (Groupama-FDJ, +2 minutes 40 secondes), 72e à la cinquième étape du Tour de Catalogne qui a été l’affaire de l’Allemand Maximilian Schachmann (BORA – hansgrohe). Le vainqueur a devancé de 13 secondes l’Australien Michael Matthews (Sunweb), gagnant de la deuxième étape.

« Encore une journée très épuisante. Les quatre coureurs en avant étaient solides, alors ç’a roulé très vite toute la journée », a commenté Duchesne qui a fini dans le deuxième peloton.

Le champion canadien en titre affirme que si sa santé est presque de retour, la pleine forme prendra encore un peu de temps à revenir.

« La santé est pas mal revenue, sauf que je suis toujours à la recherche de bonnes sensations et je doute que je vais maintenant reprendre le dessus après les étapes qui sont très exigeantes. C’est difficile de se refaire une fraîcheur en enchaînant les étapes. L’important, c’est que je passe à travers pour en retirer du bénéfice avant le Tour des Flandres, Paris-Roubaix et l’Amstel Gold Race. »

Pas de changement à la tête du classement général du tour qui est occupée par le Colombien Miguel Angel (Astana) qui détient 14 secondes d’avance sur le Britannique Adam Yates (Mitchelton-Scott). Pour sa part, Duchesne pointe en 142e place (+1 heure 19 minutes 40 secondes) avec encore deux étapes à faire.