Ski acrobatique – Championnats du monde juniors

Elliot Vaillancourt s’adapte et termine 5e

VaillancourtElliot
 
Elliot Vaillancourt

Montréal, 5 avril 2019 (Sportcom) – Elliot Vaillancourt a su faire preuve d’adaptation vendredi, ce qui l’a mené jusqu’au cinquième rang de l’épreuve de bosses aux Championnats du monde juniors de ski acrobatique qui sont disputés à Valmalenco, en Italie.

Après une première journée d’entraînement dans des conditions normales mercredi, les activités ont été interrompues jeudi en raison d’une importante chute de neige. « L’entraînement a été annulé, car il est tombé presque 1 mètre de neige. C’était assez incroyable, a raconté Elliot Vaillancourt. Le comité organisateur a dû refaire le parcours au complet et nous nous sommes retrouvés avec une toute nouvelle piste aujourd’hui (vendredi). Je n’avais jamais encore vu ça en ski de bosses. Personne ne savait pas trop à quoi s’attendre. »

Vendredi, les bosseurs ont pu skier sous le soleil dans de belles conditions en matinée avant de sentir la neige devenir plus compacte, rendant la piste beaucoup plus difficile plus la journée avançait. « Ça s’est vu dans les résultats. Il y avait beaucoup de sorties de piste ou des descentes qui étaient un peu hors contrôle. »

Choisissant la prudence, Vaillancourt a pris le neuvième rang des qualifications. « J’étais satisfait, même si j’espérais faire mieux. Mais j’étais dans la game pour la finale. »

De retour en piste, le Drummondvillois a manqué un peu de contrôle. « J’ai fait une moins belle descente qu’en qualifications, mais beaucoup de monde a fait pire. Je suis content de m’être rendu en bas et d’être en santé et sain et sauf ce soir. »

« Je suis un gars qui, des fois, sort un peu du plan de match, a-t-il poursuivi. Mais la piste était tellement à pic, la partie du haut difficile et il y avait beaucoup détails techniques à exécuter. Il fallait vraiment que je m’assure d’être le plus en contrôle possible. J’ai suivi le plan de match et je me suis rendu en bas. »

En totalisant 59,68 points en finale,  celui qui aura 20 ans le 12 avril a fini à 6,63 points du médaillé de bronze, le Finlandais Akseli Ahvenainen. Le Russe Nikita Novitchkii (77,37) a été sacré champion du monde junior et le Japonais Masahiro Kimoto (68,00) a mis la main sur l’argent.

À ses troisièmes mondiaux juniors, Vaillancourt, 14e en 2018 et 15e en 2017, espérait monter sur le podium. « Je n’ai pas atteint l’objectif que j’aurais voulu. J’ai hâte à demain pour pouvoir me reprendre », a ajouté celui qui sera également en action à l’épreuve de bosses en parallèle samedi.

« Je sais à quoi m’attendre maintenant et j’étais parmi les rapides aujourd’hui. Je suis confiant pour les duels. »

Également en lice, Louis-David Chalifoux, de Québec, a pris le 17e rang.

Du côté féminin, neuvième après les qualifications, Kaylee Koehler, de Québec, a obtenu la 12e place de la finale. La Drummondvilloise Sandrine Vaillancourt a quant à elle conclu au 16e échelon.