Natation artistique – Séries mondiales

Le Canada repart d’Alexandroupolis avec sept médailles

equipe canada - natation artistique
Facebook: Natation Artistique Canada 


Montréal, 9 avril 2019 (Sportcom) – La formation canadienne de natation artistique a connu toute une fin de semaine aux Séries mondiales d'Alexandroupolis, en Grèce. Elle a récolté pas moins de sept médailles, dont deux remportées dimanche, soit le bronze en duo libre et l’argent avec l’équipe acrobatique.

Les représentantes de l’unifolié ont reçu une note de 89,33 bonne pour la deuxième place. Seules les Ukrainiennes ont été en mesure de les devancer, tandis que les Grecques ont complété le podium.

Une toute nouvelle routine a été présentée par les nageuses canadiennes, orchestrée par la chorégraphe et entraîneure olympique, Denise Sauvé. « Les juges semblent avoir apprécié. Nous n’avions jamais obtenu un pointage aussi haut toutes ensemble auparavant », a fait savoir Jacqueline Simoneau.

Camille Fiola-Dion, de Rimouski, Andrée-Anne Côté, de Saint-Georges et Audrey Joly de Saint-Eustache ont aussi représenté le Canada. La Montréalaise d’adoption Rebecca Harrower, l’Ontarienne Emily Armstrong, les Albertaines Halle Pratt, Cassandra Winkelaar et Claudia Holzner ainsi que la Néo-Brunswickoise Jaiden Regnier ont également contribué au succès de la délégation canadienne en Grèce.

Un élément-clé

Jacqueline Simoneau a eu son mot à dire sur chaque médaille décrochée par le Canada. « Sept médailles en sept événements, je n’aurais pas pu demander mieux comme début de saison! » a-t-elle lancé après la compétition.

Après l’épreuve par équipe, Claudia Holzner et elle ont monté sur la troisième marche du podium en duo libre, médaille de bronze au cou. Le duo canadien a obtenu un pointage de 89,1667, tout juste derrière l’Ukraine et l’Italie.

Ce programme, également créée par Denise Sauvé, comporte certaines difficultés, selon Jacqueline Simoneau.

« Nous n’avions pas passé beaucoup de temps à nous préparer avant cette épreuve. La routine compte des mouvements très originaux qui n’ont jamais été vus dans le monde. Il ne reste qu’à travailler sur quelques détails afin d’améliorer de manière significative nos résultats », a indiqué la Montréalaise, confiante qu’elles pourront faire mieux lors des prochaines compétitions.

Rappelons que l’athlète de 22 ans a remporté l’or avec ses coéquipières au programme libre par équipe, tout comme elle l’avait fait vendredi en triomphant en solo technique. La nageuse a aussi décroché l’argent en équipe technique, en plus des médailles de bronze en solo libre, en duo libre et en duo technique.

La troupe canadienne profitera de son passage en Grèce pour prendre part à un camp d’entraînement à Athènes, la semaine prochaine. Elle se dirigera ensuite vers Suzuka, au Japon, pour se préparer en vue des Séries mondiales, du 27 au 29 avril.