Escrime – Coupe du monde et Grand Prix

Déception pour Van Haaster en Russie

vanhaastermaximilien
Photo Escrime Canada 
Maximilien Van Haaster

Montréal, 4 mai 2019 (Sportcom) – Après avoir remporté quatre de ses six duels lors de la ronde des poules, le Québécois Maximilien Van Haaster a vu son parcours prendre fin au tableau des 128, vendredi, lors de la Coupe du monde d’escrime de Saint-Pétersbourg, en Russie.

Le fleurettiste montréalais avait préalablement vaincu l’Allemand Fabian Braun au compte de 15 à 5 pour accéder au deuxième tour de la ronde éliminatoire.

Par contre Van Haaster n’a jamais été en mesure de trouver son rythme contre Philip Shin, des États-Unis, dans un duel qui s’est soldé au compte de 15 à 11 en faveur de l’Américain.  

« C’est un résultat assez décevant. Je n'ai pas réussi à arrêter ses attaques pendant le match. J'ai essayé différents trucs, mais je n'y suis jamais arrivé », a mentionné l’athlète de 26 ans à la suite de cette défaite.

Van Haaster sera de retour sur les pistes russes dès dimanche, alors qu’il participera à l’épreuve par équipe.

Aucun Québécois n’atteint le tableau des 64 à Cali

De son côté, Marc-Antoine Blais-Bélanger était en action au Grand Prix d’épée de Cali, en Colombie.

L’athlète de 24 ans a débuté sa compétition en force en signant quatre victoires en cinq affrontements lors de la ronde des poules.  

Après avoir bénéficié d’un laissez-passer en première ronde éliminatoire, le Montréalais s’est incliné par la marque de 12 à 11, en prolongation, contre le Péruvien Hector Maisonet.

« La compétition a été en deux temps pour moi. J’ai vraiment bien fait au tour préliminaire, mais, malheureusement, j’ai perdu mon dernier duel en prolongation, ce qui fait en sorte que je ne pourrai prendre part à la deuxième journée », a indiqué Blais-Bélanger qui a finalement pris le 73e échelon du classement général.

Également de l’épreuve masculine, Vincent Pelletier, de Québec, a fait face à quelques difficultés. L’athlète de 23 ans a terminé la ronde des poules avec une seule victoire, ce qui n’a pas été suffisant pour prendre part aux rondes éliminatoires. Il a conclu au 163e rang.

Finalement, du côté féminin, Malinka Hoppe Montanaro et Alexanne Verret ont toutes deux récolté trois victoires lors de la ronde des poules pour accéder au tableau des 128.

Hoppe Montanaro a ensuite encaissé un revers de 15-12 face l’Ukrainienne Anfisa Pochkalova et a terminé la compétition en 106e place.

Alexanne Verret a quant à elle vaincu la Japonaise Ayumu Saito par la marque de 15 à 8, avant de voir son parcours prendre fin contre l’Ukrainienne Yana Shemyakina qui l’a emporté 15-8. L’athlète de 20 ans a pris le 87e échelon.