Boccia – Open mondial de la BISFed

Le Canada conclut avec deux médailles à Montréal

20190502BocciaAlisonLevine
Photo Jean-Baptiste Benavent, Défi sportif AlterGo 
Alison Levine

Montréal, 4 mai 2019 (Sportcom) – Après de belles performances individuelles jeudi dernier, les Canadiens ont poursuivi leur lancée, samedi, lors de la présentation des épreuves par équipe et de double à l’Open mondial de la BISFed de Montréal présenté à l’aréna Maurice-Richard dans le cadre du Défi sportif AlterGo.

Alison Levine avait bien amorcé la semaine pour le Canada en remportant la médaille d’or à l’épreuve individuelle BC4, jeudi.  

Opposée au Coréen Seongyuk Jang, Levine n’a pas eu à lancer une seule balle pour l’emporter. En effet, son adversaire a reçu un deuxième carton jaune pour cause de balles non réglementaires, ce qui l’a automatiquement disqualifié.

« Je savais que la médaille d’or était à ma portée, et c’était la mienne. Je me suis entraînée pour ça et pendant toute la compétition, j’ai joué avec confiance », a indiqué Levine qui avait remporté le bronze en 2017 et l’argent en 2018.

Notons qu’avec cette victoire, la Montréalaise s’assure de grimper dans le top-3 du classement mondial.

Également en action lors de cette épreuve, Marco Dispaltro et Iulian Ciobanu ont respectivement terminé 6e et 15e.

« J’ai réussi quelque chose que je ne pensais pas réussir. »

De son côté, le jeune Danik Allard avait aussi fait belle impression au premier tournoi international de sa carrière en prenant le quatrième rang de du tournoi individuel des BC2, jeudi.

Lors des quarts de finale, Allard a eu raison du 8e joueur mondial, l’Argentin Luis Cristaldo, en l’emportant par la marque de 5 à 2. Il s’est ensuite incliné 5-0 face au Russe Dmitry Kozmin, en demi-finale, avant de se battre pour la médaille de bronze contre le Portugais Abilio Valente, qui s’est imposé 6-1.

À l’issue de sa dernière rencontre, le joueur de Bois-des-Filion avait peine à réaliser ce qui venait de lui arriver.

« J’ai perdu mon dernier match, mais j’ai réussi quelque chose que je ne pensais pas réussir! Quand j’ai réalisé que j’étais qualifié pour les quarts de finale, je trouvais déjà que c’était impressionnant. J’avais gagné contre le 4e en ronde de qualifications et je me disais que j’étais capable. Je voulais montrer ici tout ce dont j’étais capable de faire et que j’avais ma place sur la scène internationale et je crois que j’ai réussi », a-t-il dit avec émotions.

Plusieurs Québécois étaient en action dans les autres épreuves individuelles. C’est le cas d’Éric Bussière (6e), Joëlle Guérette (17e) et Philippe Lord (23e) qui participaient dans la catégorie BC3 et de Josée Lamothe (14e) chez les BC1.

Le Canada remporte l’argent en double BC3

C’est samedi qu’étaient présentées les rondes éliminatoires des épreuves par équipe et de double. Après avoir conclu la ronde des poules avec une fiche de deux victoires et une défaite, la formation de double composée d’Éric Bussière, Philippe Lord et Joëlle Guérette s’est qualifiée pour la demi-finale, où elle avait rendez-vous avec la formation française.

Forts d’une victoire de 4 à 3, les Canadiens se sont ensuite frottés à l’équipe de la Pologne, une formation qu’ils avaient battue lors de la ronde préliminaire. Toutefois, le scénario s’est avéré bien différent lors de ce match au cours duquel le Canada a dû s’avouer vaincu au compte de 5 à 1.

« La Pologne était prête pour cette rencontre et je pense que leurs joueurs avaient encore le match d’hier en tête. C’était un match ardemment disputé, mais nous avons eu de la difficulté à imposer notre rythme », a mentionné l’entraîneur Simon Larouche à la suite de cette rencontre.

Malgré la défaite, ce dernier était fier de la performance de ses joueurs qui ont tout donné lors de cette compétition.

« Ç’a été une longue journée! Nous avions un match très important ce matin contre le Portugal et nous avons relevé le défi pour nous qualifier pour la demi-finale. Ensuite, nous avons joué une autre rencontre haute en intensité contre la France, où nous l’avons emporté lors de la toute dernière manche. Je suis très fier de ce que nous avons accompli ici. Nous avons persévéré et je suis content du résultat. »

Chez les BC4, Alison Levine, Marco Dispaltro et Iulian Ciubanu ont terminé la ronde des poules avec deux victoires et deux défaites, ce qui n’a pas été suffisant pour accéder à la ronde éliminatoire. Ils ont pris le 6e rang.

Finalement, à l’épreuve par équipe BC1/BC2, la formation composée de Danik Allard, Lance Cryderman, Krystyn Collins, Josée Lamothe et Michael Mercer a subi des défaites de 10-0 contre le Brésil et de 6-3 face au Mexique lors de la ronde des poules, ce qui a mis fin à leur parcours. Ils ont terminé 8es au classement final.