Parahockey – Championnat du monde

Le Canada échappe l’or en prolongation

2017LarocqueDominic
 


Montréal, 4 mai 2019 (Sportcom) – Il a tenu son équipe dans le match grâce à ses arrêts spectaculaires et il a même été nommé meilleur gardien du tournoi. Malgré cela, Dominic Larocque a été déjoué plus souvent que son opposant Steve Cash et ce sont les Américains qui ont remporté la finale pour la médaille d’or 3-2, en prolongation, samedi, au Championnat du monde de parahockey présenté à Ostrava, en République tchèque.

« Le match a tourné pour eux. Ils ont eu de la chance et nous n’en avons pas eu. Ce n’est pas plus compliqué que ça », a commenté Antoine Lehoux, encore sous le choc, plus de deux heures après la fin de l’affrontement.

L’attaquant a vanté le travail du gardien de Shannon qui a stoppé 19 tirs.

« Dominic a été super solide et c’est lui qui nous a gardés dans le match en première période. Il a fait de superbes arrêts. Dom a fait un bonne job et toute l’équipe a fait un bonne job, mais ça n’a juste pas tourné de notre bord. »

En début de prolongation, le joueur de Thetford Mines a mentionné que la formation canadienne avait su mettre de côté le dernier but marqué par leurs adversaires trois minutes avant la fin du temps réglementaire.

« Nous étions motivés et encore dans le match. Tout ce que nous voulions, c’était de rapporter l’or à la maison. Maintenant, nous passons à l’étape suivante et nous préparons notre équipe pour Pékin 2022. »

Le Québécois se console en se disant que sur le plan personnel, il pourra revenir d’Ostrava avec plusieurs objectifs accomplis.

« L’entraîneur m’a fait confiance en me faisant jouer. J’ai eu du temps de glace en avantage et en désavantage numérique, en plus d’avoir marqué mes deux premiers buts en Championnat du monde. Je suis donc vraiment content de ça, mais ce que nous aurions préféré, c’est de rapporter la médaille d’or à la maison. »

Le film du match

La première période n’a pas fait de maître. Les Américains ont marqué un but, mais il a finalement été refusé après de longues minutes à visionner la reprise vidéo. Les Américains sont passés bien près de marquer quelques instants plus tard, sauf que Larocque a été spectaculaire pour fermer la porte et stopper les six tirs qui ont été dirigés vers lui dans cette première période.

En début de deuxième période, Tyler McGregor et Billy Bridges ont fait des passes parfaites à Liam Hickey qui a effectué un lancer précis pour déjouer l’Américain Cash et donner les devants aux siens.

Quelques instants plus tard, Josh Pauls a déjoué la défensive canadienne et trompé Larocque d’un tir dans la partie supérieure gauche du filet canadien et ainsi égaler la marque.

Rob Armstrong a ensuite redonné l’avance au Canada sur une rondelle bondissante qui a fini par se faufiler dans le filet américain avant la fin de la deuxième période.

Alors qu’il restait un peu plus de 3 minutes à faire au match, le Canada semblait se diriger vers la victoire, sauf que c’était sans compter sur Declan Farmer qui a superbement déjoué Larocque sur sa gauche.

« Nous étions encore dans le match à cent pour cent à ce moment-là », a affirmé Antoine Lehoux.

Le Canada a joué en avantage numérique quelques secondes plus tard, mais n’a pu en profiter et les deux équipes se sont retrouvées en prolongation.

En prolongation, Farmer a une fois de plus joué les trouble-fêtes alors qu’il a récolté une passe sur le but vainqueur de Brody Roybal à 5 minutes 8 secondes.

En finale pour la médaille de bronze, la Corée du Sud a eu raison de la République tchèque 4-1.

La veille en demi-finale, le Canada n’avait fait qu’une bouchée de la Corée du Sud en s’imposant 10-0. Dans l’autre demi-finale, les Américains avaient défait les Tchèques 10-2.