Paranatation – Séries mondiales

Tess Routliffe rafle l’or à Singapour

TessRoutliffe
Comité paralympique canadien 


Montréal, 12 mai 2019 (Sportcom) – Tess Routliffe (S7) a su conclure sa fin de semaine de brillante façon, dimanche, aux Séries mondiales de paranatation multiclasse, à Singapour. La Montréalaise a remporté sa première médaille de la compétition en étant la plus rapide au 50 m papillon.

Dans les qualifications en matinée, Routliffe avait terminé l’épreuve en 41,52 s. Elle a amélioré ce résultat en finale lorsqu’elle a arrêté le chronomètre à 37,69 s et récolté 854 points, ce qui lui a permis de monter sur la plus haute marche du podium. La Russe Ani Palian (S7) a suivi de près et a fini deuxième avec un temps de 37,86 s, tandis que la Chinoise Liu Daomin (S6) a reçu le bronze.

Il s’agissait d’une première présence en finale A pour Tess Routliffe à Singapour. Vendredi, l’athlète de 20 ans a été disqualifiée de la finale B du 100 m dos, puis a fini 18e aux essais du 100 m style libre. Samedi, elle a dû se contenter d’une 10e place au 50 m style libre.

Le Québécois d’adoption Alec Elliot (SM10) a également été en action, dimanche. Ce dernier a conclu au huitième rang du classement général du 200 m quatre nages, lui qui a stoppé le chrono à 2 min 19,21 s en finale B et cumulé 838 points.

Dans les qualifications, il pointait au 12e rang avec un temps de 2 min 21,72 s. Également en action, le Canadien Zach Zona (SM8) a vu son parcours prendre fin à cette étape après avoir pris le 22e échelon. Le Montréalais Hicham Boufekane (SM8) a quant à lui été disqualifié.

Le Japonais Keichi Nakajima (SM14) a décroché l’or devant le Hongkongais Long Tin Chan (SM14) et l’Américain Lawrence Sapp, respectivement deuxième et troisième.