Cyclisme sur route – Tour de Californie, 4 jours de Dunkerque et Tour d’Italie

Deceuninck – Quick-Step fait encore la loi et Houle évite le pire

HouleHugo_Astana
 
Hugo Houle

Montréal, 15 mai 2019 (Sportcom) – Et à la fin, c’est un Deceuninck – Quick Step qui gagne. Pour une troisième journée de suite, la formation belge a placé un de ses coureurs sur la plus haute marche du podium d’étape au tour cycliste de Californie. Après Kasper Asgreen lundi et Rémi Cavagna mardi, c’est au tour du Néerlandais Fabio Jakobsen de s’imposer à la quatrième étape disputée sur 212 kilomètres entre le circuit de course automobile de Laguna Seca et Morro Bay.

Hugo Houle (Astana) a pris le 126e et avant-dernier rang de l’étape en raison d’un ennui mécanique survenu en fin de l’étape qui a été marquée par des chutes. Heureusement pour l’athlète de Sainte-Perpétue, il ne s’est pas retrouvé au sol.

« J’ai eu une crevaison avec 5 kilomètres à faire. J’ai attendu la deuxième voiture d’équipe (pour avoir une nouvelle roue) et j’ai ensuite pris mon temps pour finir l’étape. Je ne vise pas une place au classement général, alors il n’y avait pas de stress », a-t-il indiqué.

Pas de changement au classement général où Tejay Van Garderen (EF Education First) conserve le maillot jaune dans une certaine confusion. L’Américain a été piégé par une chute avant la marque des 3 kilomètres à faire. Comme le veut le règlement, son écart réel aurait dû être comptabilisé, sauf que le jury en a décidé autrement.

Jeudi, le peloton parcourra 219 kilomètres entre Pismo Beach et Ventura.

4 jours de Dunkerque

Le jury des commissaires a aussi eu son mot à dire à la deuxième étape des 4 jours de Dunkerque, en France. Le Néerlandais Dylan Groenewegen (Jumbo – Visma) est demeuré invaincu en remportant sa deuxième victoire en deux jours, sauf que les célébrations ont été modestes, car c’est Clément Venturini (AG2R La Mondiale) qui a été le premier à franchir la ligne d’arrivée. Le Français a finalement été déclassé pour cause de sprint irrégulier.

Antoine Duchesne (Groupama-FDJ, +40 secondes) est 99e  de l’étape qui s’est terminée à Saint-Quentin. Son coéquipier Marc Sarreau finit 15e dans le même temps que le gagnant

« Ce fut encore journée très venteuse et assez nerveuse. Les équipes Lotto-Soudal et Jumbo-Visma ont bien contrôlé la course », a relevé l’athlète originaire de Saguenay. « Pour ma part, je suis venu prêter main forte à Marc (Sarreau) à environ 70 kilomètres de l’arrivée. Malheureusement, nous avons manqué de coordination pour le sprint final, mais nous gardons confiance. Marc est très fort et nous reviendrons en force pour les prochaines étapes. »

Au général, Groenewegen est premier devant Sarreau (+ 11 secondes) et le Danois Lasse Norman Hanse (Corendon – Circus, + 12 secondes) suit au troisième rang. Duchesne est 99e à 1 minute.

Tour d’Italie

Finalement, Guillaume Boivin (Israel Cycling Academy) a pris le 28e rang lors de la cinquième étape du Tour d’Italie. Il a terminé dans le peloton de tête mené par l’Allemand Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe), qui signe son deuxième gain sur ce Giro 2019.

Le Solvène Primoz Roglic (Jumbo-Visma) est toujours meneur, alors que Boivin est toujours 165e (+34 minutes 45 secondes).