Taekwondo – Championnats du monde

Hervan Nkogho Mengue s’incline à son deuxième combat

hervan
Twitter: Taekwondo Canada 


Montréal, 15 mai 2019 (Sportcom) – Parmi les trois Québécois en action aux Championnats du monde de taekwondo à Manchester, jeudi, au Royaume-Uni, Hervan Nkogho Mengue a été le seul à signer une victoire, lui qui a pris part à la compétition dans la catégorie des -68 kg.

Ce dernier a vaincu le Danois Otto Jorgensen 18-10 en lever de rideau; un adversaire bien plus grand que lui. « Malgré sa grandeur, j’ai réussi à le mélanger et j’ai marqué plusieurs points avec des techniques arrière et des frappes à la tête », a-t-il expliqué, en plus de profiter d’un bon nombre d’avertissements donnés à Jorgensen.

Opposé ensuite au Kazakh Nursultan Mamayev dans le tableau de 32, l’athlète de 22 ans s’est avoué vaincu 12-9, ce qui a mis fin à sa journée. Le Québécois a perdu son avance en fin de compat lorsqu’il a tenté un coup de poing et qu’au même moment, le représentant du Kazakhstan lui a infligé un coup de pied au corps. « C'est un combat que j'ai très bien géré, sauf les 20 dernières secondes. Je menais par deux points, mais j'ai fait une erreur, ce qui lui a permis de prendre l'avantage et de repartir avec la victoire. »

Somme toute, Hervan Nkogho Mengue a retenu du positif des Championnats du monde. « Même si ce n’est pas le résultat espéré, j’ai livré une belle performance et j’ai constaté que ce sont les détails qui font toute la différence. »

Courte journée pour Genest et Kermiche

Chez les moins de 54 kg, Cédric Genest a perdu son premier combat de la journée face au Chinois Xionbing Ouyang. « Ç’a été un combat difficile d'entrée de jeu. Je suis déçu du résultat, mais fier du parcours que j'ai eu pour me rendre aux Championnats du monde, a-t-il confié après la compétition. Je sais sur quoi travailler à mon retour et je vais m'y mettre dès mon arrivée! »

De son côté, Yasmine Kermiche (+73 kg) était la seule taekwondoïste féminine du Québec à combattre, jeudi. Elle a eu la lourde tâche d’affronter la Sud-Coréenne Saebom An, classée septième au monde, dès le début du tournoi. Kermiche a finalement perdu au compte de 20-5.

Les Championnats du monde de taekwondo se poursuivent vendredi et Éloi Paradis-Deschênes sera le seul Québécois en action. Il se mesurera au Turc Baris Dag chez les moins de 74 kg.